Le Réfugiés o show: en attendant la famille Apkarian

L'organisatrice du Réfugiés O Show, Ève Sano-Gélinas.... (photo courtoisie)

Agrandir

L'organisatrice du Réfugiés O Show, Ève Sano-Gélinas.

photo courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Sutton) D'ici le mois de juin, les Apkarian amorceront leur nouvelle vie en sol canadien dans la municipalité de Sutton. Les cinq membres de cette famille réfugiée syrienne - Kevork, Dallo et leurs enfants Lucig, Anto et Sosie - sont attendus avec impatience par le comité Action Réfugiés Sutton qui les parrainera dès leur arrivée. Pour amasser des fonds à leur intention, un spectacle-bénéfice aura lieu le 23 avril à la Salle Alec et Gérard Pelletier.

L'initiative du Réfugiés O Show est née du grand coeur d'une artiste de Sutton, Ève Sano-Gélinas, qui connaissait la fondatrice de Action Réfugiés Sutton, Lu Emmanuel.

«J'ai moi-même des origines syriennes. Je me demandais ce que je pouvais offrir pour les aider. Faire de la musique, faire des spectacles, c'est naturel pour moi, alors j'ai décidé d'organiser cet événement.»

La jeune femme a mis en marche sa machine à contacts, avec d'heureux résultats. Le soir du spectacle, plusieurs auteurs-compositeurs-interprètes d'ici et d'ailleurs se produiront gratuitement sur scène, dans une formule cabaret.

On pourra y entendre Ève Sano-Gélinas bien sûr, mais aussi Mathieu Matthieu, Eau Bansan, Joffrey Corboz, Tulasi Lessard, Jean-Bruno Gagnon, Rachel Demers, Andrew Demers, Joannie Barrette-Côté, Lu Emanuel, Surya, Luviah, ainsi qu'Anto et Jano, deux artistes syriens établis au pays depuis neuf mois.

«Ce sera un spectacle participatif. On veut faire interagir le public. Le thème de la soirée tournera autour de la paix et de l'espoir», laisse entendre Ève, qui espère faire salle comble.

«En plus de l'objectif d'amasser des fonds, il y a l'idée de se rassembler autour de la cause, de s'arrêter une soirée pour penser à tous ces gens qui doivent s'exiler pour continuer à avoir une vie», fait remarquer l'organisatrice.

Un comité actif

Le comité Action Réfugiés Sutton soutient la mission de l'organisation montréalaise Hay Doun, qui parraine des familles syriennes. Il travaille de concert avec la Grace Anglican Church de Sutton. À travers diverses activités de financement, le comité a réussi à amasser 7000 $ à ce jour. Le Réfugiés O Show viendra garnir un peu plus l'enveloppe d'accueil de la famille Apkarian.

Celle-ci a fui la ville d'Alep il y a un an, car elle craignait sérieusement pour sa sécurité. Après s'être réfugiée temporairement au Liban, elle a appris que sa maison avait été complètement détruite sous les bombes.

Ève Sano-Gélinas précise que leur nouvelle maison de Sutton a été trouvée et que des bénévoles ont offert leur temps pour leur apprendre le français.

«Il y a déjà toute une communauté qui les attend!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer