• La Voix de l'Est > 
  • Arts 
  • > L'Harmonie des saisons a raflé le Juno de l'Album classique de l'année 

L'Harmonie des saisons a raflé le Juno de l'Album classique de l'année

Avec Las Ciudades de Oro, L'Harmonie des saisons... (photo fournie)

Agrandir

Avec Las Ciudades de Oro, L'Harmonie des saisons a remporté un Juno ce week-end.

photo fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

Aucun doute possible, L'Harmonie des saisons a largement outrepassé ses espérances avec son tout premier album. Las Ciudades de Oro a remporté ce week-end le Juno de la catégorie Album classique de l'année: musique vocale ou chorale. La directrice artistique de l'ensemble et Granbyenne Mélisande Corriveau ne cache pas avoir été très agréablement surprise par la tournure des événements.

«On ne pensait jamais, en fait, être gagnants. On était déjà très, très contents juste d'être en nomination. Comme on est un tout nouveau groupe avec un premier disque, déjà, on trouvait ça un exploit.»

L'ensemble ne s'attendait tellement pas à un tel dénouement que personne n'avait jugé pertinent d'investir dans des billets d'avion et une chambre d'hôtel pour se rendre à l'événement, qui se tenait à Calgary.

«J'avais un concert à Montréal aujourd'hui!», a indiqué la musicienne lorsque La Voix de l'Est l'a contactée, dimanche soir.

Mélisande Corriveau explique qu'elle s'attendait sincèrement à ce que le prix soit remis de façon un peu plus «politique», comme pour souligner la carrière d'un artiste.

«On ne pensait pas passer devant des gens qui ont de grandes carrières. Il y avait quand même des gens très, très connus parmi les autres finalistes [...], mais là c'est vraiment une grande surprise de voir qu'ils sont allés vraiment, simplement pour leur coup de coeur musical. On est vraiment enchantés, on est très contents.»

Fait inusité, la Granbyenne a appris la bonne nouvelle par le biais d'un bref courriel de la part de sa compagnie de disques et a confié avec humour ne pas être à 100% certaine de la façon dont le précieux trophée allait être livré.

Un tremplin

Toutefois, la musicienne assure que sa surprise n'est pas un désaveu de la qualité de Las Ciudades de Oro. Avec Eric Milnes à la direction musicale, L'Harmonie des saisons est composée de cinq chanteurs et de onze musiciens. L'ensemble a lancé son premier album l'automne dernier, après cinq ans de concerts.

«On croit en notre projet, assure Mélisande Corriveau. [...] On a eu vraiment beaucoup de chance parce qu'on a pu mettre beaucoup de temps à le préparer, ce projet-là. On l'a joué beaucoup en concert avant d'enregistrer et ça paraît vraiment. On a une unité sonore, on est une équipe, on a une belle, belle énergie. Tout le monde est tellement agréable dans ce groupe-là. Tous les chanteurs sont vraiment des copains. Il y a vraiment une ambiance fantastique dans le groupe et ça paraît aussi dans la musique. Mais ça reste une surprise...»

L'artiste granbyenne espère que le prix Juno permettra à l'ensemble d'obtenir une reconnaissance locale et de se faire connaître à l'échelle nationale.

«Je dois vous avouer qu'on n'est pas retombés sur nos pieds pour se dire: "OK, quel est le plan à partir de maintenant? " [...] Je ne sais pas encore exactement, mais c'est sûr qu'il va falloir essayer de tabler sur ce beau succès-là pour l'utiliser comme un tremplin pour nos projets futurs.»

En attendant, les amateurs et les curieux peuvent se rabattre sur deux concerts que présentera L'Harmonie des saisons le 9 avril prochain en collaboration avec Les voix humaines, consort de violes. Vivaldi sera alors à l'honneur, avec une version renouvelée des Quatre saisons. La première représentation aura lieu au Centre culturel St-Matthew de Stukely-Sud à 14 h, alors que la deuxième se tiendra à l'Église unie du Canada de Knowlton à 20 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer