ONF: 50 % du budget pour des films de réalisatrices

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, l'Office national du film... (Logo officiel)

Agrandir

Logo officiel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Vancouver

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, l'Office national du film (ONF) a annoncé, mardi, son engagement à investir 50 pour cent de son budget de production dans des films réalisés par des femmes.

L'ONF veillera également à ce que la moitié au moins de ses productions soient réalisées par des femmes.

Le président de l'ONF, Claude Joli-Coeur, a annoncé cette décision à l'occasion d'un panel auquel il participait au festival Vancouver International Women in Film.

L'ONF réalisera cet engagement dans les trois prochaines années et fera des mises à jour régulières de ses allocations budgétaires, que le public pourra consulter sur le site web de l'organisme.

Pour l'exercice 2015-2016, l'ONF a atteint la parité en ce qui concerne les dépenses de production: 43,5 pour cent des budgets de production sont affectés aux films de réalisatrices, 43,5 pour cent aux films de réalisateurs, 11,3 pour cent aux films réalisés par des équipes mixtes et 1,8 pour cent des budgets n'ont pas encore été assignés.

Il s'agit d'une hausse par rapport à 2014-2015, alors que 41,7 pour cent des dépenses de production avaient été allouées aux films faits par des femmes et 47,8 pour cent à ceux faits par des hommes.

«À l'ONF, la production de films signés par des femmes a connu de bonnes et de moins bonnes années, a admis Claude Joli-Coeur dans un communiqué. Cette époque est révolue. Aujourd'hui, je m'engage à ce que l'ONF atteigne la parité totale, ce qui, je l'espère, incitera le reste de l'industrie à emboîter le pas.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer