Cégeps en spectacle

En route vers la finale régionale

Batteur autodidacte, Alexandre Cléroux fait son chemin dans... (Pascal Rameux)

Agrandir

Batteur autodidacte, Alexandre Cléroux fait son chemin dans le concours Cégeps en spectacle.

Pascal Rameux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Le mois dernier à Granby, à la finale locale de Cégeps en spectacle, Alexandre Cléroux a fait sensation. Dans un numéro spectaculaire, l'étudiant de 17 ans a démontré l'ampleur de son talent de batteur. Résultat: le voilà en route vers la finale régionale, qui se tiendra le 19 mars à Saint-Hyacinthe.

Musicien autodidacte depuis sept ans, Alexandre Cléroux a raflé au Cégep de Granby le premier prix, accompagné d'une bourse de 600 $ de l'Association étudiante, de même que le Prix du public, assorti d'un montant de 250 $ offert par Coopsco.

«J'arrivais très confiant, mais je savais qu'un solo de batterie, ce n'était pas fait pour tout le monde. D'autant plus que les autres concurrents avaient beaucoup de talent», raconte le Farnhamien, qui aime la batterie «pour le rythme à l'état pur et la complexité dans la simplicité».

Il lui fallait donc se démarquer. «Je voulais trouver une façon de me distinguer et de rendre mon numéro mémorable. Avec quelques trucs, j'ai créé une atmosphère mystérieuse, sombre et profonde.»

Pour y arriver, le jeune homme a choisi d'allier sa musique à l'application MorphWiz, contrôlée à partir de son iPad. Ces sonorités uniques - à la limite psychédéliques - ont séduit le jury et la foule.

Influencé notamment par Neil Peart de Rush, John Bonham de Led Zeppelin et Mike Portnoy de Dream Theater, Alexandre improvise «à 100 %». Durant les cinq minutes qu'a duré son numéro, il s'est appuyé sur un canevas de base, en laissant son intuition faire le reste.

En vue de la finale régionale, l'étudiant de première année en sciences pures - qui aspire à devenir astrophysicien! - consacre maintenant beaucoup de temps et d'effort à peaufiner sa prestation. Celle-ci devra être très semblable au numéro livré à Granby, mais avec quelques améliorations.

«Il sera plus perfectionné. Je dois maintenant monter mon calibre d'une coche. Je vais répéter souvent. Je veux notamment améliorer mon côté technique hors batterie», confie-t-il, en assurant ne ressentir aucune nervosité à l'approche du grand soir.

Il compte même amener quelques-uns de ses fans pour faire du bruit autant que lui!

Diversité

Outre Alexandre Cléroux, la finale granbyenne a permis de révéler sept concurrents dans un programme hautement diversifié. Au terme de la soirée, le deuxième prix est allé à Mégan Ouellet (bourse de 400 $ de Desjardins), le troisième prix (bourse de 300 $ de l'Association des parents du Cégep de Granby) a été remis à Myrtille Bernard-Guilmette, tandis que Marie-Jeanne Fontaine a reçu le Prix Composition, qui lui donnera la chance de faire la première partie d'un spectacle à la Maison de la culture de Waterloo.

La finale régionale de Cégeps en spectacle, qui regroupera les lauréats des finales locales des collèges du territoire Centre-Est, se tiendra le 19 mars à 19 h 30 à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe. Les deux gagnants de cette soirée seront invités à la finale nationale le 30 avril au Cégep de Chicoutimi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer