L'ancien studio d'Arcade Fire à Farnham de nouveau à vendre

L'ancien temple maçonnique, situé au 401, rue Saint-Joseph,... (tirée du site duproprio.com)

Agrandir

L'ancien temple maçonnique, situé au 401, rue Saint-Joseph, à Farnham, est de nouveau à vendre.

tirée du site duproprio.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(Farnham) L'ancien temple maçonnique ayant servi de studio d'enregistrement au très populaire groupe Arcade Fire est encore une fois à vendre. Près de trois ans après avoir mis la main sur la bâtisse au cachet pour le moins particulier, le copropriétaire d'Emery Street Records, Francis Lemay, estime que le moment est venu de procéder à une nouvelle transaction immobilière.

«On a un studio, déjà, à Montréal. En réalité, j'aimerais ça acheter une autre église à Montréal, pour se rapprocher. [...] Cette église-là, on l'aime beaucoup. C'est vraiment un endroit unique qui a beaucoup d'histoire, mais en même temps, moi, je suis prêt à passer à autre chose», avoue-t-il.

L'entreprise avait acheté le studio farnhamien au coût de 250 000 $ en septembre 2013. Aujourd'hui, le prix demandé a augmenté de 76 % - passant à 440 000 $ - pour l'immeuble qui s'appelle Grand Lodge 24 depuis 2014. M. Lemay justifie cette importante hausse en partie par d'importantes rénovations effectuées depuis l'achat. Par exemple, la toiture a été refaite en tôle à baguettes et les fenêtres ont été changées, tout en respectant le style gothique. L'homme d'affaires, qui oeuvre dans le domaine de l'immobilier, reconnaît qu'il espère tirer «un certain profit» de la transaction, mais refuse de parler de spéculation.

«J'ai acheté ça, c'était vraiment une opportunité qui se présentait. Je l'ai saisie et puis on l'a utilisée pour des fins d'enregistrement et aussi de promotion, on s'entend, on ne se le cachera pas. Mais une fois que ces missions-là ont été remplies, ça ne me donne rien d'étirer ça et de m'accrocher à une propriété, se justifie-t-il. [...] Le marché immobilier, c'est quoi? Tu achètes, tu rénoves et tu revends à profit, d'habitude».

Et selon M. Lemay, l'intérêt est au rendez-vous. En raison de sa visibilité, l'annonce de la mise en vente du bâtiment construit en 1886 aurait déjà attiré son lot de curieux. L'homme d'affaires affirme que la publication, mise en ligne vendredi dernier sur le site duproprio.com, compte déjà 15 000 visiteurs uniques. Deux acheteurs sérieux se seraient également manifestés.

Et la musique?

Au cours des dernières années, Emery Street Records a reçu quelques artistes dans le studio qui avait permis la création de l'album The Suburbs d'Arcade Fire - primé aux Grammy Awards en 2011. Cependant, la possibilité de transaction ne s'adresse pas uniquement aux producteurs musicaux, puisque l'annonce précise «qu'à la demande générale», le zonage a récemment été modifié. Cela permettrait aux éventuels acheteurs d'en faire leur résidence principale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer