Bref passage d'Édouard Lagacé à La Voix

Le Cowansvillois Édouard Lagacé lors des auditions à... (capture d'écran)

Agrandir

Le Cowansvillois Édouard Lagacé lors des auditions à l'aveugle.

capture d'écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est

(Granby) Le Cowansvillois Édouard Lagacé est reparti bredouille de la dernière ronde des auditions à l'aveugle de la populaire émission La Voix, diffusée dimanche soir sur les ondes de TVA.

Aucun des quatre coachs ne s'est retourné lorsqu'il a interprété Cap Enragé, de Zachary Richard. «C'est la loi de la jungle», a réagi Sylvio Lagacé, qui partage régulièrement la scène avec son fils.

Pierre Lapointe a évoqué «une question d'attirance très personnelle», tandis qu'Ariane Moffatt aurait préféré qu'il prenne plus de distance par rapport à la version originale de la chanson.

Éric Lapointe a toutefois semblé regretter son choix. «Je l'ai échappé, tout simplement», a dit le rockeur.

Lagacé, un habitué des célébrations de la Fête nationale dans la région, s'est montré philosophe lors de son entretien avec l'animateur Charles Lafortune. «Au bout du compte, l'important c'est que les gens qui écoutent aiment ça. Il n'y a pas eu de coachs, mais c'est une très belle expérience.»

Au cours des prochaines années, l'artiste de 21 ans souhaite que la musique l'amène à voyager.

Mathieu Rancourt, un finaliste du Festival international de la chanson de Granby en 2013, a aussi vécu une déception dimanche soir. Sa version de Le météore, de Stephen Faulkner, n'a pas suffisamment plu au panel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer