Le Revenant et Leonardo DiCaprio triomphent au gala des BAFTA

Leonardo DiCaprio a confirmé son statut de favori... (FOURNIE PAR 20TH CENTURY FOX)

Agrandir

Leonardo DiCaprio a confirmé son statut de favori dans la course aux Oscar en remportant le trophée du meilleur acteur pour son rôle de trappeur dans le brutal Le Revenant.

FOURNIE PAR 20TH CENTURY FOX

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jill Lawless
Associated Press
Londres

L'industrie du film britannique a déclaré son amour au film Le Revenant, dimanche au gala des prix BAFTA, lui accordant cinq prix, dont celui du meilleur film.

Leonardo DiCaprio a confirmé son statut de favori dans la course aux Oscar en remportant le trophée du meilleur acteur pour son rôle de trappeur dans le brutal Le Revenant. Alejandro Gonzalez Iñarritu a été nommé meilleur réalisateur.

M. DiCaprio avait déjà été nommé trois fois aux BAFTA auparavant, sans triompher. Il s'est dit «absolument honoré» d'avoir gagné, alors qu'il se mesurait à Matt Damon, Bryan Cranston, Michael Fassbender et Eddie Redmayne.

Acceptant le trophée, il a aussi parlé de l'influence d'acteurs britanniques tels Tom Courtney, Peter O'Toole, Daniel Day Lewis et Tom Hardy, avec qui il tient la vedette dans Le Revenant.

Les prix de l'Académie britannique du cinéma, ou BAFTA, sont considérés comme un présage du succès qu'obtiendraient les films aux Oscar. Avec Le Revenant, Leonardo DiCaprio a obtenu sa sixième nomination aux Oscar, et plusieurs croient que ce sera sa première victoire.

Les Britanniques ont couronné Brie Larson comme meilleure actrice, pour son rôle de mère dans Room: Le monde de Jack, une coproduction canadienne.

Les prix des acteurs de soutien sont allés à Mark Rylance et à Kate Winslet, pour leurs rôles dans Le pont des espions et Steve Jobs, respectivement.

Kate Winslet a dédié le prix à «toutes les jeunes femmes qui doutent d'elles», rappelant qu'on lui avait déjà conseillé de se tourner vers «les rôles de grosses». «Regardez-moi aujourd'hui!» a-t-elle lancé.

Clairement l'étoile de la soirée animée par Stephen Fry, Le Revenant a battu plusieurs autres finalistes prometteurs, tels que Le pont des espions de Steven Spielberg ou Carol de Todd Haynes,  qui cumulaient tous deux neuf nominations.

Brooklyn a été nommé meilleur film britannique, alors que le prix du meilleur documentaire a été décerné à Amy, le portrait déjà très acclamé de la défunte chanteuse Amy Winehouse.

Mad Max: la route du chaos a obtenu quatre récompenses, pour son montage, ses décors, ses costumes et ses coiffures et maquillages. John Boyega de Star Wars a reçu le trophée de la révélation, un prix décerné par le vote du public.

À l'extérieur, près du tapis rouge, l'organisme Creatives of Colour Network avait organisé un rassemblement pour dénoncer le manque de diversité ethnique dans l'industrie cinématographique. Le débat plombe depuis plusieurs semaines l'académie américaine et le gala des Oscar. La présidente de l'académie britannique a déclaré au journal Daily Telegraph qu'elle soutenait leur cause.

«Notre industrie n'est pas assez diversifiée, donc le bassin de gens duquel piger les gagnants n'est pas assez diversifié», a-t-elle fait valoir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer