Kirsten Dunst dans un film de science-fiction à la Berlinale

Dans «Midnight Special», Kirsten Dunst interprète la mère... (Associated Press)

Agrandir

Dans «Midnight Special», Kirsten Dunst interprète la mère d'Alton, un enfant de huit ans doté de super-pouvoirs.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Berlin

L'actrice américaine Kirsten Dunst a présenté vendredi à la Berlinale «Midnight Special», film de science-fiction  de Jeff Nichols, histoire d'un enfant aux pouvoirs surnaturels dans lequel elle joue aux côtés d'Adam Driver et Michael Shannon.

L'actrice de 33 ans, qui a fait sa première apparition à l'âge de 8 ans dans un court-métrage de Woody Allen avant d'être vraiment découverte à 12 ans dans «Entretien avec un vampire» avec Brad Pitt et Tom Cruise, a souligné lors d'une conférence de presse devoir être «extrêmement passionnée pour jouer un rôle».

«Quel que soit votre travail, il y a un moment je pense, si vous le faites aussi longtemps, où vous vous demandez si vous voulez continuer», a déclaré l'actrice de la trilogie «Spider-Man» et de «Melancholia» de Lars Von Trier, pour lequel elle a remporté le prix d'interprétation féminine à Cannes en 2011.

«J'ai incontestablement connu ça, et je crois que quand j'ai eu autour de 27 ans j'ai changé ma façon d'aborder mon travail, et ça m'a fait l'aimer encore plus», a-t-elle ajouté. «En vieillissant, j'ai attendu davantage entre les projets, et je suis devenue même un peu plus sélective», a indiqué celle qui a aussi joué dans «Virgin Suicides» et «Marie-Antoinette» de Sofia Coppola.

Dans «Midnight Special», en lice pour l'Ours d'or, le trophée suprême de la Berlinale qui sera remis le 20 février, Kirsten Dunst interprète la mère d'Alton, un enfant de huit ans doté de super-pouvoirs.

Jeune prophète

L'enfant, dont les yeux irradient d'une lumière étrange qui l'oblige à porter des lunettes, et qui s'exprime en différentes langues, est vu par certains comme le prophète d'une fin du monde à venir.

Objet d'une véritable chasse à l'homme, Alton va devoir fuir des fanatiques religieux, des forces de police et les plus hautes instances du gouvernement fédéral américain, parmi lesquels se trouve un agent de l'agence de renseignement NSA, joué par Adam Driver (figure du Mal dans le dernier «Star Wars»).

Sa mère et son père, interprété par Michael Shannon («Take Shelter»), vont tout risquer pour tenter de sauver Alton et de lui permettre d'accomplir son destin.

Pour ce film, Jeff Nichols, 37 ans, réalisateur remarqué de «Take Shelter» et «Mud», a indiqué avoir trouvé une inspiration dans «E.T.» ou «Rencontres du troisième type» de Steven Spielberg, des films avec lesquels il a dit se sentir «en connexion sur le plan esthétique».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer