Un party charpenté pour casser l'année!

Nicolas Pellerin, au centre, et ses Grands Hurleurs,... (photo Marie-Claude Meilleur)

Agrandir

Nicolas Pellerin, au centre, et ses Grands Hurleurs, Stéphane Tellier et Simon Lepage.

photo Marie-Claude Meilleur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

La soirée du 31 décembre représente pour vous un casse-tête? Où aller? Que faire? Avec qui? Si vous faites partie de ceux qui ont envie de passer une soirée tout sauf ennuyante, une solution s'impose: fêter le réveillon du jour de l'An avec Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs. Brassage de cabane garanti.

Parce que le chanteur/musicien le confirme: un spectacle du 31 décembre, ce n'est pas tout à fait comme celui d'un 22 octobre, disons. «Non, ce n'est pas pareil. Habituellement, on est très variés dans les ambiances. Là, il faut que ça swingue d'un bout à l'autre. On est encore plus dans l'énergie et la bonne humeur», affirme Nicolas Pellerin.

«On veut que le party lève et que les gens sentent qu'ils passent un moment unique. On y va pour faire triper et danser les gens. Il n'y aura pas de temps mort. C'est un beau mandat!»

Les Grands Hurleurs de Nicolas Pellerin, ce sont Stéphane Tellier et Simon Lepage. Ensemble, les trois artistes font de la musique traditionnelle réinventée. Les amoureux de musique folklorique pure et dure y trouveront leurs repères, mais le trad de Pellerin est pimenté de jazz, de funk, d'électro et même de musique africaine. «J'ai la version originale de la plupart des pièces qu'on fait et souvent, ça n'a presque plus rien à voir. C'est du trad dans la dentelle, la finesse et le groove, précise Nicolas. On est très peaufineux de nos arrangements, avec un côté doux et un côté trash en même temps.»

Avec un tel métissage de rythmes, passer le spectacle assis n'est donc pas une option. «Ça finit toujours que tout le monde est debout!», lance le jeune homme.

On dit d'ailleurs qu'ils sonnent comme s'ils étaient deux fois plus nombreux. «Quand notre guitariste se met à improviser, par exemple, c'est du haut calibre. En trio, on est capable de fuller le son, de remplir le spectre. Les buts sont pleins!», assure-t-il avec la «parlure» colorée de la famille Pellerin.

C'est Rosine, un groupe trad de Granby, qui assurera la première partie des Grands Hurleurs. Il n'est pas exclu qu'il soit aussi invité à participer au spectacle principal.

3/4 Fort

Pour cette veille du jour de l'An, Pellerin et ses deux acolytes offriront des pièces tirées de l'album que Nicolas a produit avec son célèbre frère Fred en 2007, mais aussi des deux premiers disques des Grands Hurleurs, et de leur dernière offrande, 3/4 Fort, lancée en novembre dernier.

Il est fort à parier que les quelques centaines de personnes attendues auront aussi droit à Pis c'était, la «toune» de fin de soirée par excellence, que Nicolas Pellerin a bien l'intention d'entamer avant les douze coups de minuit.

Et pourquoi avoir choisi La Grillade de Granby pour cet ultime salut à 2015? «Notre gérante, Marie-France Pépin vit à Saint-Paul-d'Abbotsford et elle avait envie de produire un party du jour de l'An dans son coin. On a accepté.»

Il n'a d'ailleurs aucune réticence à être sur scène plutôt qu'en famille ce soir-là. Comme musicien, il a l'habitude de jouer durant cette période de l'année. «Depuis 12 ans, je n'ai pas des temps des Fêtes ''normaux''. On soupera ensemble le 2 janvier, c'est tout!»

Le trad, une mode?

La tendance est au bas de laine, à la barbe et à la chemise à carreaux. Et la musique trad a la cote. Mais Nicolas Pellerin refuse d'associer les deux. «Oui, le look bûcheron est à la mode, mais ça n'a pas vraiment de lien avec le trad», croit-il.

Cette musique, selon lui, est une force tranquille, vivante, répandue à l'échelle mondiale et qui ne s'essoufflera pas. «C'est la musique du peuple. Quand elle s'éteindra, il y aura de quoi s'inquiéter.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer