Jean Côté se distingue en Roumanie

Invité à prendre part à une exposition collective... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Invité à prendre part à une exposition collective au Musée Ferdinand 1er à Bucarest, en septembre dernier, l'artiste granbyen s'est distingué par deux récompenses.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

Le passage du peintre Jean Côté en Roumanie n'est pas passé inaperçu.

Invité à prendre part à une exposition collective au Musée Ferdinand 1er à Bucarest, en septembre dernier, l'artiste granbyen s'est distingué par deux récompenses. Un diplôme d'honneur «pour sa contribution à la promotion de l'art de son pays sur la scène internationale» et le Prix de l'organisation internationale de la Francophonie pour son oeuvre C.Khaos-9 sont arrivés dans sa boîte aux lettres récemment.

«Cette reconnaissance internationale est un beau clin d'oeil pour moi. Ça s'ajoute à une mention que j'avais déjà reçue au Vietnam.»

De toute évidence, Jean Côté a adoré son expérience en terre roumaine. Son oeuvre a même attiré l'attention du prince Serban Dimitrie Sturdza...

«C'est un amateur d'art et un collectionneur. Il avait l'oeil sur ma toile. À la dernière minute, il a toutefois décidé d'encourager un artiste montréalais d'origine roumaine. C'est compréhensible», indique M. Côté sans trop s'en formaliser.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer