Lyse-Anne Roy: retour aux anciennes amours

Lyse-Anne Roy exposera une quarantaine de ses oeuvres... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Lyse-Anne Roy exposera une quarantaine de ses oeuvres réalisées au fil des ans. On l'aperçoit devant quelques portraits, sa nouvelle passion.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Chassez le naturel, il finit toujours par revenir au galop. Dans le cas de Lyse-Anne Roy, c'est sa nature de peintre qui reprend fortement le dessus, après une mise en veilleuse de huit années.

Durant deux mois, l'artiste présentera une quarantaine de ses oeuvres à la boutique-atelier Les Encadreurs associés à Granby. Des toiles qu'elle a peintes au fil du temps. «C'est un portrait de mon parcours; c'est ce que j'avais à la maison», dit celle qui enseigne aussi la peinture.

Lyse-Anne Roy a toujours peint par passion, par instinct, sans l'intention de vendre à tout prix. Elle n'expose pas en galerie et ne court pas les symposiums, à l'exception de l'événement Bromont en art, présenté à deux pas de chez elle.

«Je peins depuis une trentaine d'années. J'ai toujours été très attachée à mes toiles, mais là, je suis prête à les laisser aller pour me renouveler.»

Artiste et femme d'affaires

Illustratrice de métier, la Bromontoise est la femme derrière l'entreprise à succès DrPatch, spécialisée dans les jolis cache-oeils. Elle s'était fait connaître en 2013 à l'émission Dans l'oeil du dragon, où Danièle Henkel l'avait prise sous son aile.

«Au cours des dernières années, je n'avais plus vraiment de temps pour peindre. Maintenant que les affaires vont super bien pour DrPatch, je suis en train de trouver un équilibre entre mes passions.»

Au coeur de ses passions, la peinture occupe une place de choix. «J'aime son côté intemporel. J'ai bien des peurs dans la vie, mais je n'ai pas peur de mettre de la couleur sur un tableau. C'est très intuitif.»

Quand notre regard balaie le grand mur où sont déjà exposées ses oeuvres, on décèle bien vite le passé d'illustratrice de Lyse-Anne Roy. À travers ses paysages, ses animaux, ses natures mortes et ses portraits, sa signature est distincte, hautement colorée.

Mais les choses ont un peu tendance à changer. Le style a évolué, des mots se sont ajoutés ici et là, les teintes ont changé. «Je ne cherche plus autant à colorer. Je cherche à mettre une expression sur les visages. Depuis que j'ai fait les toiles représentant Sol et Gobelet, puis Andréanne A. Malette, j'ai envie de faire du portrait. J'ai fait Dali, Leonard Cohen et je travaille sur celui d'Houdini. Les grands personnages québécois m'intéressent aussi.»

Elle n'abandonne pas le reste pour autant, précise-t-elle. «Je veux faire plein de choses. Tout m'inspire!»

On pourra voir le fruit de cette fertile inspiration du 11 décembre au 10 février. L'artiste sera sur place lors du vernissage du jeudi 10 décembre et le samedi 12 décembre.

Les trouvailles en art

C'est la deuxième fois que le propriétaire des Encadreurs associés, Marc Delorme, offre son local à une artiste. L'exposition de Lyse-Anne Roy est en quelque sorte une expérience pilote, avec vernissage, projection visuelle et offre de reproductions à l'avenant.

L'événement rejoint ainsi le nouveau concept web Les Trouvailles en Art. «On veut permettre aux gens d'avoir accès à des oeuvres exclusives - des originaux ou des reproductions - à des prix accessibles, toujours en accord avec les artistes. On veut que l'art soit diffusé, que les artistes aient de la visibilité et qu'ils gagnent leur vie», fait remarquer M. Delorme.

Une façon pour son entreprise de s'ouvrir au monde virtuel et d'évoluer sans cesse, malgré ses 35 ans bien sonnés.

Envie d'y aller?

Quand? Du 11 décembre 2015 au 10 février 2016

Où? À la boutique-atelier Les Encadreurs associés, 333, rue Principale à Granby

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer