Soirée faste pour Jean Leloup

Soirée faste pour Jean Leloup, qui a remporté... (La Presse)

Agrandir

Soirée faste pour Jean Leloup, qui a remporté notamment le Félix de l'interprète masculin de l'année.

La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne Laguë
La Presse Canadienne
Montréal

Jean Leloup a changé en or tout ce qu'il a touché, dimanche soir au 37e gala de l'ADISQ.

Ariane Moffatt a été sacrée interprète féminine de... (La Presse) - image 1.0

Agrandir

Ariane Moffatt a été sacrée interprète féminine de l'année.

La Presse

Album rock de l'année, choix de la critique au Premier gala qui avait lieu le 27 octobre au Metropolis, puis auteur ou compositeur de l'année, chanson de l'année pour À Paradis Cityet interprète masculin de l'année, dimanche soir: partout où il était nommé, il a emporté le trophée, si bien qu'il n'est rien resté pour Louis-Jean Cormier, qui partait pourtant favori avec quatre nominations.

Le chanteur granbyen Alex Nevsky, qui avait raflé trois statuettes l'an dernier, a vu cette fois trois Félix lui glisser entre les doigts. Nevsky était en lice pour les prix de la chanson de l'année, de l'interprète masculin de l'année et du spectacle de l'année (auteur-compositeur-interprète), qui est allé dans le dernier cas à Patrice Michaud, un ex-lauréat du Festival international de la chanson de Granby. Ce dernier a notamment accepté le prix «pour toutes les énergies qu'on a déployées, mais surtout tout le plaisir qu'on a eu durant cette tournée-là».

Les autres nominés de la région - Guillaume Beauregard, Chloé Sainte-Marie ainsi que le duo de Marie-Ève Janvier et Jean-François Breau - sont également repartis les mains vides. En entrevue sur le tapis rouge, le couple avait auparavant confié que la grossesse de Marie-Ève avait modifié leur approche de leur art. «Ça change ma façon d'interpréter certaines chansons», a mentionné la future maman.

Notons que, après voir fait mine d'hypnotiser Klô Pelgag, le Césairois d'origine Messmer a remis le Félix de la Révélation de l'année à Philippe Brach.

Parlant de Klô Pelgag, si la révélation de l'année avait marqué le public avec sa personnalité singulière et son humour, celle de cette année, Philippe Brach, lui succède dignement. Petite tempête d'énergie sur scène, les cheveux en bataille, il a entre autres remercié «ma copine, dont malheureusement, vite de même, j'oublie le nom», et ses parents qui continuent de l'encourager «malgré la marde» qu'il dit parfois dans un micro.

Marie-Pierre Arthur joyeuse est montée sur scène pour prendre possession du Félix de l'album adulte contemporain de l'année, son premier en carrière, pour son disque Si l'aurore.

Ariane Moffatt, interprète féminine de l'année

Avec quatre nominations, Ariane Moffatt est repartie avec deux prix, dont celui de l'album pop de l'année, pour son 22h22. Si elle ne s'y attendait pas, elle le «désirait profondément».

« (Cet album), c'est la pointe de l'iceberg d'un moment de vie tellement riche, profond», a-t-elle déclaré tout sourire sur la scène.

Elle a aussi été sacrée interprète féminine de l'année pour la deuxième fois de sa carrière. La première fois, c'était en 2006, année de la sortie de Le coeur dans la tête, un album sombre aux antipodes du joyeux 22h22 qu'elle faisait récemment paraître.

Fred Pellerin et Isabelle Boulay ont mis la main sur les deux premiers trophées de la soirée, respectivement pour l'album folk de l'année (pour Plus tard qu'on pense) et le spectacle interprète (pour Merci Serge Reggiani).

À l'animation pour la dixième année consécutive, l'humoriste Louis-José Houde a mentionné en début de soirée - après un numéro de batterie en trio et une prestation de Jean Leloup - que des artistes dans la salle portaient des épinglettes pour faire la promotion de la campagne «Notre musique, on veut l'entendre». Cette campagne vise à maintenir les quotas de musique francophone sur les ondes des radios québécoises, alors que des radios commerciales ont réclamé au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications (CRTC) d'abaisser ce plancher de 65% du contenu à 35%.

- Avec la collaboration de Jonathan Gagnon, La Voix de l'Est

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer