Nouvelle sculpture au CINLB

Le Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB) a inauguré une... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) Le Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin (CINLB) a inauguré une nouvelle sculpture à côté de son pavillon principal, samedi. C'est la fille de l'artiste Lewis Pagé, Anne-Marie Simard-Pagé, qui a fait don de l'oeuvre, faite d'aluminium et intituléeLes chicots. «J'étais avec Anne-Marie et son conjoint, je voyais cette sculpture au fond de la cour sur un cap de roche, et je me suis dit que ça devait venir au CINLB», raconte Gérald R. Scott, instigateur du projet. Artiste de Québec, Lewis Pagé, décédé en 2007, s'est inspiré des épinettes de tourbières pour créer Les chicots. «C'est un honneur pour nous. On a essayé de représenter son environnement naturel, en l'installant sur de la roche», a lancé le président du CINLB, Jean-Marie Lemoy. Celui-ci prendra sa retraite à titre de président en mars, après 13 ans de mandat.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer