Diversité à Hollywood: au coeur des discussions

La présidente de l'académie hollywoodienne du cinéma, Cheryl Boone... (The Associated Press)

Agrandir

La présidente de l'académie hollywoodienne du cinéma, Cheryl Boone Isaacs, croit que les critiques envers l'absence de diversité parmi les finalistes aux Oscar a permis de lancer une grande discussion sur la façon de rendre l'industrie du divertissement plus inclusive.

The Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
The Associated Press
Associated Press
Londres

La présidente de l'académie hollywoodienne du cinéma croit que les critiques envers l'absence de diversité parmi les finalistes aux Oscar a permis de lancer une grande discussion sur la façon de rendre l'industrie du divertissement plus inclusive.

Cheryl Boone Isaacs estime que «l'ensemble de la discussion sur la diversité est une grande discussion, parce que le sujet fait maintenant partie des préoccupations de tout le monde et non seulement de l'académie».

Cheryl Boone Isaacs a tenu ces propos lors d'une réception organisée à la résidence de l'ambassadeur des États-Unis, à Londres, pour les nouveaux membres européens de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences.

L'événement tenu mercredi - auquel étaient invités les actrices Cate Blanchett et Rooney Mara, les réalisateurs Ridley Scott et Tom Hooper et l'ancienne vedette de «Dynasty» Joan Collins - s'inscrivait dans un effort visant à rehausser le profil international de l'organisation, connu notamment pour sa cérémonie des Oscar.

Les finalistes des catégories d'interprétation aux Oscar de 2015 étaient tous caucasiens, ce qui a inspiré le mot-clic  OscarsSoWhite (Oscars si blancs) sur les réseaux sociaux et a mis en lumière le peu de diversité au sein de l'organisation, dont les 7000 membres sont en majorité blancs et de sexe masculin.

En juin, l'académie a annoncé l'ajout de 322 nouveaux membres, dont les acteurs Benedict Cumberbatch et David Oyelowo, les musiciens Common et John Legend et l'actrice Gugu Mbatha-Raw.

Cheryl Boone Isaacs, la première femme noire à diriger l'académie, estime qu'il s'agit d'une liste plus diversifiée et inclusive que jamais.

L'administratrice générale de l'académie, Dawn Hudson, a déclaré mercredi que l'organisation avait demandé à toutes ses divisions d'élargir leurs recherches pour de nouveaux membres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer