Des nez rouges partout

Le petit Viktor-Emmanuel prend la pose pour la... (Tirée de la page Facebook de Néz pour vivre)

Agrandir

Le petit Viktor-Emmanuel prend la pose pour la Fondation Néz pour vivre.

Tirée de la page Facebook de Néz pour vivre

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Voix de l'Est

C'est aujourd'hui que le Québec en entier est invité à porter, durant 15 minutes, le nez rouge au travail, à l'école et dans ses déplacements.

Ce vaste mouvement de solidarité vise à aider les milliers de jeunes adultes de 18 à 35 ans atteints de cancer. La Fondation Néz pour vivre a été créée l'an dernier en mémoire, notamment, du Roxtonais Louis-Philippe Janvier. «Il existe peu de médicaments et de soins spécifiques pour les adultes de cette tranche d'âge. À l'heure actuelle, la recherche s'adresse principalement aux jeunes enfants et aux personnes plus âgées. Moins de 1 % des sommes amassées est dédié à ce segment de la population. Il n'existe pas ou peu de traitements ou de médicaments conçus pour ces malades. Il faut donc engager des sommes rapidement dans la recherche spécifique aux jeunes adultes pour améliorer leur qualité et leur espérance de vie. Aidez-nous à atteindre notre objectif de 1 million de dollars», note la présidente de l'organisme Francine Laplante, qui souhaite voir le deuxième jeudi d'octobre devenir chaque année la Journéz pour vivre. Des bénévoles seront présents dans divers endroits publics de la province pour vendre des nez rouges. Les commerces Tim Hortons, Jean Coutu, Archambault, Party Expert, Rossy, PFK, VitroPlus et Tigre Géant en offriront également. Les Québécois peuvent aussi faire un don en ligne à nezpourvivre.com.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer