Jennifer Lawrence s'attaque aux inégalités salariales

Jennifer Lawrence s'attaque aux inégalités salariales à Hollywood... (Associated Press)

Agrandir

Jennifer Lawrence s'attaque aux inégalités salariales à Hollywood

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press

Jennifer Lawrence affirme s'être blâmée pour son manque de talent comme négociatrice après avoir découvert, à la suite de la divulgation de courriels écrits par des cadres de Sony, que ses collègues masculins du film «American Hustle» («Arnaque américaine») avaient touché un cachet beaucoup plus élevé qu'elle.

L'actrice, qui a remporté un Oscar en 2013 pour son rôle dans «Silver Linings Playbook» («Le bon côté des choses»), a publié un texte d'opinion dans la lettre d'information électronique «Lenny Letter», mardi, dans lequel elle explique avoir refusé de se battre pour quelques millions de dollars d'une part parce qu'elle n'avait pas besoin de cet argent et d'autre part parce qu'elle ne voulait pas avoir l'air d'être une personne «difficile» ou une «enfant gâtée».

Dans son texte, la jeune femme de 25 ans se demande si elle n'a pas perdu son temps à essayer d'être agréable alors que ses homologues masculins reçoivent des éloges lorsqu'ils se montrent agressifs et acharnés.

Jennifer Lawrence conclut en disant qu'elle en a soupé de chercher des moyens «adorables» d'exprimer son opinion et qu'elle ne se cassera plus la tête avec cela à l'avenir.

«Lenny Letter» est une lettre d'information électronique hebdomadaire récemment lancée par l'actrice, scénariste et productrice Lena Dunham ainsi que la productrice déléguée de sa télésérie «Girls», Jenni Konner.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer