FestiFolies en Armandie

La finale des FestiFolies sera assurée, dimanche soir,... (PHOTO archives Le Soleil)

Agrandir

La finale des FestiFolies sera assurée, dimanche soir, par le chanteur Damien Robitaille.

PHOTO archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Saint-Armand) Les premières FestiFolies en Armandie ont connu assez de succès, l'an dernier, pour que les organisateurs aient envie de remettre ça. La seconde mouture se tiendra donc demain, samedi et dimanche autour du quai de Philipsburg, donnant directement sur le lac Champlain.

Selon leurs calculs, entre 2500 et 3000 personnes avaient foulé le site en 2014. Le patron des FestiFolies, François Marcotte, en espère 4000 cette année. Car toutes les raisons sont bonnes pour s'y rendre, argue-t-il.

«Il y a beaucoup d'ambiance, le lieu est magique, la promenade du quai est magnifique, les gens peuvent échanger avec les villageois ou juste flâner près du barbecue et du bar...», énumère-t-il, en vantant au passage la beauté des couchers de soleil sur le lac Champlain. «En plus, tout est gratuit!»

Tout, sauf le spectacle de Zachary Richard, qui offrira, dimanche après-midi, le grand concert des FestiFolies à l'église de Saint-Armand. Mais tous les billets se sont rapidement envolés.

Le chanteur, dit-il, n'a pas été difficile à convaincre. Par l'intermédiaire de Raôul Duguay, un résidant de Saint-Armand, le contact s'est fait aisément. «Je lui ai écrit sur Facebook et ça s'est bouclé rapidement. J'espérais qu'il dise oui!», confie M. Marcotte, en rappelant que Zachary Richard ira à la rencontre des gens sur le site après son concert.

Le reste de la programmation est riche et variée. On lance les festivités, demain soir, avec le Câline de band et sa musique québécoise des années 1960 à 2000, suivi d'un défilé de voiliers illuminés et d'un feu d'artifice sur le lac.

Samedi, les alentours du quai accueilleront des activités pour les 8 à 15 ans, mais aussi l'événement littéraire Le Quai des mots avec entre autres Raôul Duguay, Kim Thuy et David Goudreault, accompagnés à la guitare par Thierry Bégin-Lamontagne. En fin d'après-midi, les visiteurs pourront voir une exposition de voitures anciennes, prendre part au barbecue des pompiers, puis s'installer pour le spectacle du groupe Country Rock Twister et de la formation rock Maze Trix.

«On fera aussi revivre l'ancien hôtel Gallagher, au moyen d'un court-métrage et de photos de l'époque où l'endroit était très populaire», ajoute M. Marcotte.

Outre la présence de Zachary Richard, la journée de dimanche sera animée du matin au soir. On pourra notamment voir l'événement Puces 133 où une douzaine d'artistes émergents créeront des oeuvres en direct. Après une prestation de Jazzheads, c'est le chanteur Damien Robitaille qui viendra mettre un terme aux FestiFolies.

Qu'il fasse beau ou non, toutes les activités auront lieu, à l'exception du feu d'artifice prévu demain soir. En cas de pluie, celui-ci sera remis à samedi.

Vitrine culturelle

François Marcotte admet que la programmation est «très diversifiée, mais cohérente». «L'objectif, c'est d'en faire une vitrine culturelle de notre région, qu'on mélange à de la visite. On présente toutes sortes de choses, mais le moteur demeure la musique.»

À la veille de l'événement, François Marcotte était d'un calme olympien. «J'ai super hâte. On est prêts!»

Prêts pour ce week-end, mais aussi pour la suite des choses. Car le comité souhaite en faire un événement annuel incontournable dans la région. «On veut établir un plan triennal et présenter deux grands concerts dès l'an prochain.»

La programmation détaillée est disponible au www.festifolies.org.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer