La Voix : l'aventure se poursuit

Pierre-Luc Belval passe à l'étape suivante. «Je savais... (Photo OSA Images)

Agrandir

Pierre-Luc Belval passe à l'étape suivante. «Je savais que ça avait connecté avec Éric.»

Photo OSA Images

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Cynthia Laflamme</p>
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Granby) C'est entouré de ses proches que Pierre-Luc Belval a visionné sa prestation victorieuse à La Voix, dimanche. En duel contre Taylor Sonier, il a interprété une pièce qui lui sied parfaitement: Burning Love, d'Elvis Presley.

«C'était le fun de réécouter ce qu'on a fait, un peu plus refroidi, un peu moins dans l'action, a commenté le chanteur de Sainte-Sabine, au lendemain de la télédiffusion des derniers duels. J'étais bien satisfait et bien content de ce que ça donnait à l'écran.»

Réunis dans un bar près de chez lui, sa famille et ses amis ont pu avoir la surprise de le voir passer à l'étape suivante. Son coach Éric Lapointe a préféré sa voix rauque à celle de Taylor. «C'est tellement un gros secret! C'est sûr que tout le monde était vraiment content que je passe à l'étape suivante, dit-il. Participer à l'aventure, c'est de quoi de gros, mais que je puisse continuer comme ça, c'est vraiment le fun.»

S'il était bien reposé dimanche soir, il était tout de même stressé avant de monter sur scène, lorsque les duels ont été tournés. «J'étais quand même confiant, j'avais donné une belle performance, confie-t-il. Je savais que ça avait connecté avec Éric. C'est ça qui est le fun avec La Voix et le fait que j'aie choisi Éric comme coach: on se rejoint dans le style et les goûts musicaux. C'est une chance pour moi d'avoir un coach qui est dans la même vibe musicale que moi.»

Il est probable qu'il écoute l'émission de dimanche de nouveau avec sa famille, pour les chants de bataille. Les spectateurs pourront alors découvrir dimanche si Pierre-Luc Belval, la Granbyenne Tatiana Garrido ou Johanne Lefebvre, d'East Farnham, tous membres de l'équipe d'Éric Lapointe, feront partie du chant de bataille. Le coach doit choisir trois de ses huits candidats pour ce faire.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer