Les Morissette au Palace: plus de sourires que de rires

Louis Morisette et Véronique Cloutier ne réinventent pas... (photo Julie Catudal)

Agrandir

Louis Morisette et Véronique Cloutier ne réinventent pas la roue dans Les Morissette, un spectacle très attendu présenté vendredi et samedi au Palace. -

photo Julie Catudal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) (Critique) Il y avait de la grande visite, samedi soir au Palace de Granby. Et beaucoup d'invités. Tout comme la veille. Le très attendu couple Morissette débarquait pour la toute première fois dans un Palace rempli à craquer pour présenter son tout aussi attendu spectacle.

Si ç'avait été un film, gageons que Les Morissette aurait été un gros, un immense succès au box-office. Il en a la recette, le sujet - les relations de couple - et les acteurs. Et comme tout bon film fait pour cartonner, il n'offre pas grand-chose d'original, ne prend pas grand risques, mais s'avère tout de même un bon divertissement.

Les relations de couple. Un sujet maintes et maintes fois exploité en humour. Le pari était risqué de l'aborder de nouveau. La «nouveauté» réside dans le fait d'avoir les deux versions sur une même scène. Mais on note dans les propos de l'un et de l'autre beaucoup de réchauffé qu'on a souvent entendu séparément, à commencer par le stéréotype endurci de la femme de tête et de l'homme un peu con, voire mou. Dans toutes les sphères de la relation: les chicanes, les enfants, le sexe, etc.

Oui, Véro se fait écorcher de temps en temps. Mais c'est toujours plus soft que pour Louis; elle perd peut-être quelques combats, mais finit toujours par remporter la bataille.

Si le «Barack Obama de Drummondville» et la «Oprah version Choix du président» réussissent à nous soutirer quelques francs éclats de rire, le duo dans l'ensemble nous fait davantage sourire. Pas terrible pour un show d'humour...

D'ailleurs, si ce même spectacle mettait en vedette d'autres têtes d'affiche que le couple le plus en vue (et envié) du show-business québécois, gageons qu'il n'aurait pas le succès dont Louis et Véro jouissent. Qu'on n'en parlerait pas autant. Et surtout, qu'il ne serait pas si populaire.

On n'a par ailleurs pas trop compris l'utilité de la portion variétés en plein milieu de spectacle. Une petite comédie musicale, quelques imitations... peut-être était-ce cela, notre entracte, faute d'en avoir un officiel.

Bon, on n'a quand même pas passé une si mauvaise soirée non plus. Les Morissette reste un spectacle divertissant. C'est d'ailleurs ce que Véro ne manque pas de nous rappeler à quelques reprises durant la soirée: nous, on fait du divertissement. Rien de plus.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer