Philippe Laprise au Palace: fous rires garantis

Philippe Laprise s'est «amusé sans stress ni pression»,... (photo Catherine Trudeau)

Agrandir

Philippe Laprise s'est «amusé sans stress ni pression», vendredi soir au Palace. Et le public l'a suivi.

photo Catherine Trudeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) (Critique) Deux jours après sa grande première montréalaise, Philippe Laprise s'est «seulement amusé, sans stress ni pression» au Palace de Granby, vendredi dernier, avec son nouveau one man show, Plus sexy jamais. Bien que la plupart du spectacle n'ait rien à voir avec son titre, le public s'est franchement amusé lui aussi.

Dans la même lignée que Je peux maintenant mourir, son premier spectacle solo qu'il avait présenté en 2010, Philippe Laprise a prouvé qu'il sait encore rallier autour de lui un large public, des enfants à leurs parents et même leurs grands-parents.

De bons numéros

C'est dans un costume de pompier sur des airs de I'm Too Sexy que l'humoriste a fait son entrée sur scène. Avec un grand sens de l'autodérision et surtout, bien dans sa peau avec un bon quarante livres en moins, le sympathique gaillard a amorcé la soirée en parlant de son régime et de l'exercice physique qu'il a commencé à pratiquer, ainsi que des tentations qui ne sont pas toujours faciles à contrôler. Une entrée en la matière correcte, bien que pas très originale.

L'animateur à VRAK s'est toutefois repris tout le reste de la soirée avec ses numéros sur le camping, la vasectomie et son TDAH (trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité). Bien qu'ils auraient gagné à être raccourcis un peu, ils nous ont franchement fait rire, parfois jusqu'aux larmes, avec leurs anecdotes toutes plus maladroites les unes que les autres et l'énergie de l'hyperactif qui les raconte.

Par contre, le fil conducteur étant moins clair, on avait préféré Je peux maintenant mourir, qui nous semblait plus «fini».

Ce n'est toutefois pas une raison pour se priver d'une belle soirée; car une belle soirée nous avons passée. La cohésion de l'ensemble n'est peut-être pas la mieux réussie, mais chaque moment pris séparément vaut son lot de fous rires.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer