Amélie Larocque: en première partie de Jérôme Couture

On pourra bientôt entendre un peu de ce... (photo Brigitte Lafrance)

Agrandir

On pourra bientôt entendre un peu de ce qu'Amélie Larocque nous prépare puisque son premier single sera lancé au Québec dans les prochains mois.

photo Brigitte Lafrance

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

L'année 2015 commence sur la même (bonne) note que 2014 s'est terminée pour Amélie Larocque. Elle annonçait hier sur sa page Facebook qu'elle ferait la première partie de la tournée de Jérôme Couture, pour qui elle a écrit quelques chansons. Une belle façon de faire jaser d'elle avant de lancer un deuxième album «d'ici la fin de l'année».

«Je capote! Je trippe! Si vous saviez à quel point je suis contente de faire partie de cette équipe-là, de faire la première partie!» lâche-t-elle dans une courte vidéo, où on peut également entendre quelques extraits des nouvelles chansons qu'elle nous fera entendre.

L'auteure-compositeure-interprète de Saint-Paul-d'Abbotsford connaît le finaliste à La Voix 2012 depuis plusieurs années déjà. «Depuis 2008, précise-t-elle, alors qu'on participait tous deux à un projet d'écriture de chansons avec Gregory Charles.»

Les deux jeunes se sont perdus de vue, puis se sont retrouvés grâce à un heureux hasard, au moment où Jérôme avait besoin d'auteurs pour ses chansons. «Je lui ai notamment écrit Amoureux, qui a atteint de beaux sommets dans les palmarès, et le nouvel extrait Pardonnez-moi», indique celle qui a également collaboré dernièrement avec Annie Blanchard, le duo 2Frères, Marc Dupré et Renée Wilkins, dont l'album est prévu d'ici la fin 2015.

Amélie Larocque ne sera toutefois pas sur scène que pour la première partie des spectacles de Jérôme Couture; elle sera également choriste pour lui. Ils seront d'ailleurs au Palace de Granby le 28 mars prochain.

Un son unique

Bien entendu, pour faire une première partie, ça prend des tounes. Et des tounes, Amélie Larocque en a quelques-unes en banque puisqu'elle planche depuis plusieurs mois à la confection d'un second album - son premier, éponyme, avait vu le jour en 2010.

«Je suis encore en train d'écrire et de composer, mais la direction et la couleur de ce que je veux faire sont déjà toutes choisies», laisse-t-elle savoir.

«Comparé à mon premier disque, je dirais que celui-ci sera plus singulier dans le sens qu'il ne prendra pas plusieurs avenues, tel qu'on me le reprochait souvent pour l'autre, poursuit-elle. Il y aura quelque chose de plus rock, plus groove avec de l'électro - ce qu'il n'y avait pas dans mon premier CD -, et j'utiliserai encore beaucoup ma voix pour les arrangements. Et pour être franche, ça fitte encore plus! En gros, le résultat a un son qu'on n'entend pas encore ici.»

Un peu pour cette raison et avec des influences de Stromae «sans le côté dance», l'auteure-compositeure-interprète a choisi de lancer son premier single en France, au début de l'été dernier. «Mais c'est aussi là que la porte était ouverte pour moi à ce moment-là avec de l'intérêt de la part de l'agence de promo de Corneille, David Guetta et Justin Timberlake. C'était une chance à ne pas manquer! Ma toune (Belle en plastique) s'est retrouvée sur les ondes de Virgin Radio dans tout l'Hexagone et a connu un bel accueil... et je m'apprête à y lancer mon deuxième extrait», fait savoir l'Abbotsfordoise.

Chez nous, on pourra également bientôt entendre un peu de ce qu'Amélie Larocque nous prépare puisque son premier single sera lancé dans les prochains mois.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer