Tout perdre et encore plus

Après avoir épongé une importante perte financière à... (photo tirée de Facebook)

Agrandir

Après avoir épongé une importante perte financière à la suite du flop de son festival Bromont en couleurs, Jonathan Collin doit maintenant composer avec l'agressif cancer du sein de sa conjointe, Kathy Gaudreault.

photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Bromont) «On était sur une belle lancée. On n'a jamais vu venir le mur devant nous, et on est rentrés dedans d'aplomb.»

Le destin semble s'acharner sur Jonathan Collin. Après le flop de son festival Bromont en couleurs en octobre dernier, qui lui laisse un déficit d'au moins 45 000$ à éponger, il a récemment appris que sa conjointe, Kathy Gaudreault, devait se battre contre un agressif cancer du sein.

«En moins d'un mois, il est passé de stade 1 à stade 3, explique le Bromontois. Après une première opération pour enlever la masse, elle a dû en subir une deuxième parce qu'il était rendu dans les ganglions. Sur sept, trois étaient atteints.»

Mercredi, la femme de 38 ans et mère de deux enfants a commencé ses traitements de chimiothérapie à l'hôpital Brome-Missisquoi-Perkins. «Elle reçoit la plus forte dose et ce sera sur une longue période, sept mois, parce que les médecins craignent qu'il (le cancer) ait commencé à se promener, indique son conjoint. Il y aura ensuite une pause de deux mois, puis quatre à six semaines de radiothérapie cinq jours sur sept.»

Deux combats parallèles

La bataille s'annonce longue et pénible pour eux. Doublement, puisqu'il y a deux combats parallèles à mener. Et c'est bien ce qui affecte leur moral. «J'ai dit à ma blonde de se concentrer sur le sien, moi, je vais mener le mien. C'est à cause de moi si on est dans le trou financièrement. C'est ma responsabilité de sortir ma famille de cette merde-là. Et je vais tout faire.»

Rappelons qu'en octobre dernier, Jonathan Collin s'attendait à accueillir 5000 personnes au festival Bromont en couleurs. Malheureusement, seulement 1500 passeports ont été vendus et il a dû essuyer une importante perte financière.

«Je me sens coupable qu'en plus de devoir lutter contre la maladie, elle (Kathy) se retrouve dans une situation où elle n'a plus rien, confit-il, les sanglots dans la gorge. Mais ma meilleure alliée en ce moment, c'est l'humilité. C'est tough d'arriver au point où on n'a pas le choix de dire publiquement qu'on n'a plus rien et qu'on a besoin d'aide... Ça va rejoindre toute l'impuissance que je ressens face à ce foutu cancer. Si ce n'avait pas été de lui, personne n'aurait entendu parler de notre situation, on se serait trouvé deux jobs et on se serait retroussé les manches. Mais là...»

Appel à la générosité

Depuis lundi, Jonathan Collin a lancé un appel à tous sur les réseaux sociaux. Il fait appel à la générosité de la population pour amasser des dons dans le but de les aider, lui, sa conjointe et leurs deux enfants, William, 7 ans, et Zoé, 6 ans. Les gens ont jusqu'au 8 décembre pour contribuer à sa campagne Eventbrite (www.eventbrite.ca) sous le nom Dons pour aider.

Déjà, la cause commence à faire jaser: Jean-François Mercier a donné deux billets pour un de ses spectacles afin que le Bromontois les mette aux enchères et Claude Legault a enregistré un vidéo «pep-talk» à l'attention de Kathy; le couple désire toutefois le garder confidentiel.

Le 21 février prochain, celui qui est humoriste et comédien fera par ailleurs un spectacle-bénéfice au Théâtre des Tournesols. Le Granbyen Christian Beauchemin (Cabaret Juste pour rire, Grand rire de Québec) sera invité, tout comme d'autres noms plus connus, laisse savoir Jonathan.

«J'ai aussi quelques peintres qui m'ont offert des toiles pour un encan avant le spectacle ce soir-là», mentionne-t-il.

Les billets sont en vente au coût de 25$ et tous les profits iront à Jonathan et sa famille pour les aider à passer au travers de cette épreuve.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer