Emmanuel Bilodeau et son One Manu Show

Emmanuel Bilodeau... (photo Jocelyn Michel)

Agrandir

Emmanuel Bilodeau

photo Jocelyn Michel

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Emmanuel Bilodeau est sans contredit le plus vieux des p'tits jeunes dans le domaine de l'humour. À 50 ans, le comédien se lance pourtant dans l'arène avec son tout premier one man show, son One Manu Show, qu'il viendra présenter demain soir au Palace de Granby.

«Mon premier Palace», note-t-il au bout du fil. «Si on exclut ma présence en tant que spectateur l'an dernier au Festival de la chanson, pour encourager la soeur de ma blonde, Sarah Cochrane.»

Depuis sa première montréalaise, en septembre dernier, Emmanuel Bilodeau ne s'attire que des éloges pour ce spectacle qu'il a commencé à écrire sérieusement en 2012. «Le processus a été assez laborieux et très insécurisant, admet-il. Je ne connaissais rien non seulement de l'humour, mais de l'écriture en général. J'ai dû tout apprendre sur le tas en travaillant avec mes collaborateurs.»

Il est néanmoins très fier du résultat final. «J'ai misé sur ma seule force, celle de rester le plus fidèle à moi-même possible. Ça donne un show hybride, construit de façon instinctive. Ce n'est ni de l'humour traditionnel style École de l'humour, ni du stand-up, ni du conte, ni des personnages... C'est un peu tout ça à la fois», explique-t-il.

Son personnage de Tonino Tomato, qui a fait tout un tabac à Juste pour rire en 2011, méritant même le titre de meilleur numéro grâce à son discours politique, a d'ailleurs été intégré au spectacle.

Juste pour rire

C'est à Juste pour rire que tout a commencé en humour pour Emmanuel Bilodeau. Ou peut-être un peu avant, dans ses nombreux rôles de porte-parole. «J'ai développé l'art de faire des discours à travers les différentes causes que je défendais, raconte-t-il. J'ai commencé peu à peu à y intégrer de l'humour, car j'ai toujours aimé faire rire les gens. C'est lors d'un passage à Tout le monde en parle que Juste pour rire m'a remarqué et on m'a invité à faire un numéro lors d'un gala. J'espérais vraiment ne pas me péter la gueule!»

Il faut croire que tout s'est bien passé ce soir-là puisqu'on l'a redemandé à quelques reprises, jusqu'à ce qu'un producteur se montre intéressé à collaborer pour un premier one man show. «Je ne savais pas si je devais accepter parce que je suis un gars super gêné, mais je ne regrette vraiment pas de leur avoir fait confiance, dit aujourd'hui le comédien et humoriste. J'aime vraiment ça et j'ai découvert le bonheur d'être seul sur une scène. C'est la première fois que je me sens en contrôle de mon destin, je ne suis à la remorque de personne, je n'attends pas que des gens soient intéressés à travailler avec moi, c'est moi qui me crée ma job!»

Emmanuel Bilodeau dit toutefois s'ennuyer des plateaux de tournage. «En même temps, j'aime trop l'humour et j'ai déjà plein d'idées pour un deuxième show.»

Iñárritu et Di Caprio

L'acteur en lui a toutefois eu une belle dose de plateau, il y a quelques semaines, alors qu'il s'est rendu dans l'Ouest canadien afin de tourner quelques scènes pour le prochain film de Alejandro González Iñárritu mettant notamment en vedette Leonardo Di Caprio.

«On a commencé à tourner, j'y retournerai en janvier, fait-il savoir. C'est une expérience extraordinaire, magique. J'ai jasé un peu avec Iñárritu et Di Caprio, ils sont bien gentils et tout, mais je ne peux en dire plus pour l'instant à cause d'une clause de confidentialité que j'ai signée.»

Le long métrage, intitulé The Revenant, raconte l'histoire du soldat Hugh Glass. Laissé pour mort par ses amis, après avoir été attaqué par un ours sur les bords du Missouri, il va chercher à se venger d'eux pour leur faire payer cet abandon. Le film devrait sortir à l'automne 2015.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer