Les mollets frisquets : des jambières qui ont de la gueule

Les jambières de Marie-Ève Roy, des Mollets frisquets,... (photo Janick Marois)

Agrandir

Les jambières de Marie-Ève Roy, des Mollets frisquets, viennent non seulement combler un besoin, elles sont jolies, faites à 100 % de textiles recyclés et contribuent en quelque sorte à une mission sociale.

photo Janick Marois

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

C'est ce soir que débute le 38e Salon des artisans de Granby, qui se tiendra jusqu'à dimanche. Plusieurs nouveaux venus sont attendus au pavillon Roger-Bédard, dont Marie-Ève Roy et son entreprise Les Mollets frisquets, qui connaît un succès fulgurant depuis sa mise sur pied, il y a trois ans.

Il faut dire que son projet avait tout pour réussir dès le début. Ses jambières viennent non seulement combler un besoin, elles sont jolies, faites à 100% de textiles recyclés et contribuent en quelque sorte à une mission sociale.

«Mes produits sont fabriqués à partir de vieux chandails de laine et toute autre matière assez chaude, explique-t-elle. Je m'approvisionne le plus possible dans les centres d'aide de la région, surtout chez SOS Dépannage parce que l'argent rapporté grâce à leur magasin général est réinvesti directement dans les banques alimentaires. Et je n'utilise pas juste les manches, contrairement à ce que beaucoup de gens croient, je défais toutes les coutures, les cols, etc., et je recycle aussi les boutons et toutes les autres décorations. Je ne jette pratiquement rien.»

Tout a débuté par une écoeurantite aiguë. «J'ai deux enfants, et j'étais tannée de voir leurs pantalons remonter chaque fois que je les mettais dans la poussette ou le siège d'auto. Je leur ai fabriqué des petites jambières, j'ai trouvé ça cute et super pratique parce que je pouvais les leur enlever rapidement et facilement. Ç'a commencé à faire jaser et j'ai vu qu'il y aurait de la demande.»

Mais plusieurs trouvaient dommage que la Granbyenne d'adoption n'en crée que pour les petits. Elle a donc élargi son offre aux adultes. «J'en fais des courtes, qui vont jusqu'au milieu du genou, et d'autres plus longues pour quand on porte une jupe. J'étais moi-même tannée de me restreindre dans ma garde-robe et de ne pas porter de jupe ou de robe l'hiver pour ne pas avoir froid», fait-elle valoir.

Plus récemment, Marie-Ève Roy a ajouté à son offre des poignets ainsi que des manches. «Ça me permet de recycler le tricot de coton qui abonde dans les chandails, mais qui n'est pas assez chaud pour des jambières, dit-elle. Et puis c'est utile quand on porte un t-shirt ou une camisole et qu'on veut avoir chaud sous notre manteau d'hiver, ou encore quand on porte une belle petite robe noire parce que j'en fais de plus chic avec de la dentelle et des matériaux plus distingués.»

«Un beau problème»

La suite relève du conte de fées pour n'importe quel artisan qui se lance en affaires. Les créations des Mollets frisquets font un tabac et se vendent comme des petits pains chauds. «J'ai vraiment un beau feedback, je n'arrive pas à accumuler de stock, laisse savoir celle qui a été costumière pendant 3 ou 4 ans pour l'Opéra de Montréal avant de lancer son entreprise. Je ne suis tellement pas capable d'en accumuler que je dois refuser certains distributeurs intéressés par mes produits parce que je ne serais pas capable de les fournir.»

«C'est un beau problème», reconnaît-elle du même souffle.

Présentement, dans la région, ses créations sont en vente aux Zenfantillages, à Bromont, ainsi que chez Vert l'Avenir, à Granby. Au printemps, espère l'artisane de 34 ans, Les Mollets frisquets aura son site internet ainsi que sa boutique en ligne.

En attendant, elle sera au Salon des artisans de Granby jusqu'à dimanche, ainsi qu'au Marché de Noël de la Haute-Yamaska dès le week-end prochain.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer