La Vandalerie Nouvelle galerie-boutique à Roxton Pond

Située à l'angle des rues Stanley et St-Louis,... (photo Alain Dion)

Agrandir

Située à l'angle des rues Stanley et St-Louis, à Roxton Pond, La Vandalerie proposera les oeuvres de 31 artistes et artisans québécois aux styles et aux techniques des plus variés.

photo Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Roxton Pond) Un nouveau venu fera son entrée dans le monde des galeries-boutiques demain. Située à l'angle des rues Stanley et St-Louis, à Roxton Pond, La Vandalerie proposera les oeuvres de 31 artistes et artisans québécois aux styles et aux techniques des plus variés.

Bijoux, textile, savons et parfums côtoient sculptures, poterie, toiles et art recyclé dans trois pièces de la maison achetée il y a quelques mois par l'artiste Stéphanie Vandal, une ex-Granbyenne. La vocation semi-commerciale du bâtiment lui a permis de réaliser un rêve qui dormait depuis trop d'années, raconte-t-elle.

«C'est le destin qui nous a amenés ici, croit la mère de famille. On se cherchait une petite maison avec un petit terrain pour vivre simplement et de manière minimaliste, mais on a plutôt eu un coup de coeur pour cette grande maison et sa vocation commerciale m'a permis de réaliser un rêve que je caressais depuis toujours.»

«Je n'ai jamais voulu que mon art devienne une profession, poursuit l'artiste en art recyclé en 2010. Cette idée me stressait plus qu'elle m'allumait. Mais de représenter d'autres artistes, ça, ça me convient mieux. Je me sens très à l'aise et épanouie dans ce rôle-là.»

La femme de 38 ans se dit «très confiante» avec ses nouvelles responsabilités. «Les artistes n'ont rien à perdre et moi non plus», dit-elle.

D'ailleurs, mis à part quelques investissements pour des rénovations, sa galerie-boutique ne lui engendre pas beaucoup de dépenses puisqu'elle fait partie de sa propre résidence. «Ça va sûrement me donner des chances de durer longtemps», espère-t-elle.

La grande ouverture de La Vandalerie- un mélange de Vandal, le nom de la propriétaire, et le mot galerie, «avec une petite connotation rebelle... dans le bon sens» - se déroulera demain après-midi de midi à 18h. Certains artistes et artisans seront sur place pour échanger avec les visiteurs.

Après quoi, la galerie-boutique sera ouverte les jeudis de midi à 20h, vendredis de 11h à 20h, samedis de 10h à 17h et dimanche de 9h à midi ainsi que sur rendez-vous.

 

Pour plus d'informations, visiter la page Facebook de La Vandalerie.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer