Sugar Sammy : l'envie de faire carrière au Québec

Sugar Sammy sera en spectacle ce soir au... (photo archives La Presse)

Agrandir

Sugar Sammy sera en spectacle ce soir au Palace de Granby.

photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Sugar Sammy revient de nouveau à Granby pour une autre supplémentaire de son spectacle En français SVP ce soir au Palace. Preuve indéniable de son succès fracassant avec ce premier one man show entièrement dans la langue de Molière, qu'il roule depuis 2012: plusieurs milliers de billets ont été mis ou seront mis en vente prochainement pour des supplémentaires un peu partout en province.

Pour tout dire, son agenda québécois est booké jusqu'en 2016, nous dit-il. Mais de quoi se plaindrait-il?

«Quand je me suis lancé dans l'aventure québécoise, j'avais vraiment envie de le faire parce que j'avais envie d'être ici, chez moi, d'avoir une vie, d'entretenir des amitiés, d'être près de ma famille, de ne pas toujours être dans mes valises», dit l'humoriste qui passait 10 mois à l'étranger par année en raison d'une carrière internationale florissante.

«Je n'avais rien à perdre à essayer ici, poursuit-il. Si ça ne marchait pas au Québec, je ne perdais pas mon rêve d'être humoriste puisque ça marchait ailleurs. Mais je suis très content que les Québécois m'aient adopté, j'adore ce que je fais et je ne veux pas que ça arrête.»

Son émission à V, Ces gars-là, dont la première saison a été diffusée l'hiver dernier et dont la deuxième sera en ondes dès janvier prochain, lui a amené un nouveau public, affirme-t-il. «Mais j'ai aussi plein de super fans qui reviennent me voir 10, 15, 20 fois... je les appelle la mafia du Sugarland», dit-il en riant.

Nouvelle expérience

Il faut les comprendre: un spectacle de Sugar Sammy, c'est chaque fois un peu une nouvelle expérience. D'abord parce qu'il y a beaucoup d'improvisation - la grande force de l'humoriste de 38 ans. «L'impro, c'est ce qui m'excite, qui me nourrit de défis et m'allume chaque soir. J'ai la parole facile, j'ai toujours quelque chose à dire... même quand je n'ai rien à dire», indique de son vrai nom Samir Khullar.

Et puis aussi parce que, de fil en aiguille, à mesure que le temps passe, «environ 10% du spectacle», estime l'humoriste, change selon l'actualité. «Certains sujets plus vieux dans l'actualité disparaissent, d'autres apparaissent... à chaque changement de saison, je m'ajuste», laisse-t-il savoir.

Bientôt, c'est-à-dire à la fin du mois, Sugar Sammy donnera un répit aux Québécois et s'envolera vers les cousins outre-atlantiques. «Pour embêter les Français comme j'ai embêté les Québécois, soutient-il. C'est le prochain marché que je vise. Et il y a beaucoup de producteurs intéressés.»

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer