Un hommage aux paroliers du rock

Mario St-Amand présente son spectacle 22 Câline de... (photo archives La Presse)

Agrandir

Mario St-Amand présente son spectacle 22 Câline de blues jeudi à 20h au Palace de Granby.

photo archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Gerry (Boulet) a donné un second souffle de carrière à Mario St-Amand. Non seulement parce qu'il s'agit du plus grand rôle qu'il a joué jusqu'à présent, mais aussi parce que le téléphone s'est remis à sonner pour offrir au comédien de chanter en spectacle le répertoire de Gerry. Il a dit non. «J'avais déjà mis la perruque pour le film, il n'était pas question que je la remette pour débuter une carrière de chanteur», explique-t-il.

Pourtant, aujourd'hui, ce sont les Toujours vivant, Un beau grand bateau et Les yeux du coeur qu'il promène un peu partout au Québec dans son spectacle 22 Câline de blues. Mais détrompez-vous: ce n'est pas au rock québécois de Gerry et Offenbach que Mario St-Amand souhaite rendre hommage, mais aux paroliers derrière le style. Et la nuance est importante. «Tout le monde croit que Gerry écrivait ses textes, mais c'est faux, il ne faisait que la musique», fait valoir le chanteur au bout du fil.

Les mots, on les doit à des Pierre Harel, Pierre Huet, Jean Hould, André St-Denis, Michel Rivard, Gilbert Langevin et Denise Boucher. Dès lors, il savait qu'il détenait quelque chose, un concept intéressant pour monter un projet. «C'est leur travail à eux que je veux souligner. Ce sont les premiers qui ont cru en la possibilité et la pertinence de chanter du rock original en français.»

22 Câline de blues, c'est donc non seulement 22 chansons - de Gerry, d'Offenbach et quelques compositions de Mario St-Amand lui-même -, mais aussi 22 histoires autour d'elles.

Musicalement parlant, pour se distancer des sonorités d'origine, le comédien-chanteur qui sera accompagné de quatre musiciens sur la scène du Palace, jeudi soir, a fait appel à un violon électrique ainsi qu'à un véritable piano plutôt que le B3 (petit orgue) de Gerry.

L'acteur

Pratiquement dédié à la musique à 100% depuis la sortie du film Gerry en 2011, Mario St-Amand n'a pas vraiment eu d'autres rôles, autant à la télé qu'au cinéma. De toute façon, souligne-t-il, il a bien assez de travail avec ses 22 Câline de blues puisque c'est lui qui produit le tout, du show aux albums. «J'ai même dû vendre ma maison pour ça», mentionne-t-il.

L'acteur serait-il en train de basculer vers une carrière entièrement musicale? «Pas du tout, se rétorque-t-il. Le comédien joue ce que le chanteur ne chante pas, et le chanteur chante ce que le comédien ne joue pas.»

Cet été, il a d'ailleurs tourné un film, Saule, «le projet d'un ami qui en est à ses premières armes en matière de long métrage», laisse-t-il savoir. «C'est l'histoire d'une fille qui retourne dans son village natal pour comprendre pourquoi la Ville veut abattre le grand saule sur la terre de son enfance», raconte celui qui y tient le rôle d'un taxidermiste.

Mario St-Amand planche également sur l'écriture et la production d'un autre long métrage sur un sujet encore très tabou: l'inceste. L'histoire sera basée sur le passé réel de la comédienne Néfertari Bélizaire qui, à l'âge d'à peine deux ans et demi, a commencé à se faire agresser sexuellement par l'oncle avec qui elle vivait. Les douloureux souvenirs ont été enfouis dans sa mémoire jusqu'au jour où, lors d'exercices de théâtre, ils ont refait violemment surface.

En guise de thérapie, l'actrice a écrit un livre en s'adressant directement à son agresseur. Intitulé Cru, il vient tout juste de paraître chez Leméac.

«Avec Maryse Latendresse, je travaille à l'adaptation cinématographique. Je tiens beaucoup à faire ce film-là pour Néfertari et pour toutes celles qui ont été abusées parce qu'on s'occupe beaucoup plus des violeurs que des victimes en terme de psychothérapies et tout. Il faut dénoncer ça», lance Mario St-Amand.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer