• La Voix de l'Est > 
  • Arts 
  • > François Côté, chef de L'Impérial, a participé à l'élaboration de Sushi à la maison 

François Côté, chef de L'Impérial, a participé à l'élaboration de Sushi à la maison

«C'est facile faire un livre de recettes, mais... (photo Stéphanie Mantha, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«C'est facile faire un livre de recettes, mais pour en faire un bon, il faut qu'il ait une âme. Donc il faudra que mon livre représente L'Impérial, qu'il raconte une histoire ou des histoires, donne de la personnalité aux mets que je présente...», affirme le chef François Côté, qui a coécrit Sushi à la maison avec Geneviève Everell.

photo Stéphanie Mantha, archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Lambert
Marie-Ève Lambert
La Voix de l'Est

(Granby) Vous connaissez Sushi à la maison? Les Guy A. Lepage, Véronique Cloutier, Ricardo, Steve Bégin et Mathieu Darche en vantent les mérites. Initiative de Geneviève Everell, cette entreprise propose un service à domicile de repas de sushis sur mesure, de l'entrée au dessert, préparé et servi chez vous par des chefs professionnels. Et voilà que l'instigatrice de ce concept prisé et de plus en plus populaire vient de lancer son livre de recettes, coécrit avec François Côté, chef propriétaire du restaurant L'Impérial à Granby.

Publié aux Éditions Goélette, l'ouvrage de 192 pages, lancé le 11 septembre, porte le titre de l'entreprise et compte quelque 80 recettes différentes, certaines aussi inusitées qu'un maki au pâté chinois, à la poutine ou encore au pain d'épices. À cela s'ajoutent quelques suggestions de cocktails.

« Ce ne sont pas mes idées, même si j'ai aidé à élaborer une vingtaine de recettes parce que Geneviève en manquait pour rejoindre les attentes de l'éditeur, mais c'est moi qui les ai rédigées, explique François Côté. Quand j'ai commencé le projet, toutes les recettes n'étaient que des idées sur papier sans description et sans quantité d'ingrédients. C'est comme si tu me disais que tu fais une sauce à spaghetti avec du basilic, des tomates, de l'huile, de l'oignon et de l'ail. OK, mais en quelle quantité? J'ai donc adapté toutes les idées en recettes de A à Z. »

Pour ce faire, il a dû consacrer plus d'une centaine d'heures à comprendre et élaborer les démarches de préparation ainsi qu'à peser et compter les ingrédients nécessaires. « On s'est enfermés une couple de fins de semaine dans un chalet à Owl's Head l'hiver dernier et on a fait des sushis, raconte le coauteur. Geneviève avait la chance que j'ai ça naturel, les quantités. Juste à l'oeil, bien souvent, je suis capable de quantifier. »

Son propre livre de recettes dans la mire

Ce n'est pas la première fois que le chef granbyen participe au processus de création d'un livre de recettes, mais à son écriture, oui. Et il a adoré son expérience. « Jamais je n'avais été aussi proche d'une maison d'édition. Pour moi qui veux prendre de l'expérience là-dedans dans le but d'écrire mon propre livre de recettes, c'est super intéressant », dit-il.

François Côté trouve toutefois primordial de prendre son temps, de trouver le bon angle à adopter et la personnalité à dégager avant de se lancer dans l'aventure. « C'est facile faire un livre de recettes, mais pour en faire un bon, il faut qu'il ait une âme, croit-il. Donc il faudra que mon livre représente L'Impérial, qu'il raconte une histoire ou des histoires, donne de la personnalité aux mets que je présente... »

Une chose est certaine : ce livre viendra, assure d'ores et déjà le chef.

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer