Rosie Valland montera sur la scène de la Maison de la culture, vendredi

«Il a fallu que je prenne le temps... (photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

«Il a fallu que je prenne le temps de relaxer un peu parce que j'étais sur un high. Le Festival de la chanson, ça a été énormément d'émotions. Pour une fille qui ne s'attendait à rien, se retrouver en finale comme ça, c'était quelque chose de gros», raconte Rosie Valland.

photo Alain Dion, archives La Voix de l'Est

Partager

Sur le même thème

(Granby) Rosie Valland n'a pas chanté dans la région depuis le 15 septembre, soit depuis qu'elle a participé à la grande finale du Festival de la chanson. Voilà pourquoi elle semble si excitée à l'idée de se produire à la Maison de la culture de Waterloo, ce vendredi.

«Depuis la fin du festival, j'ai passé le plus clair de mon temps à Montréal, explique la Granbyenne Rosie, qui a lâché un coup de fil à l'auteur de ces lignes hier. J'ai hâte de chanter dans mon coin, j'ai hâte de revoir mon monde!»

Rosie débarquera à la Maison de la culture dans le cadre des Soirées Acoustix. Elle précédera Colin Moore, un jeune auteur-compositeur-interprète dont on dit beaucoup de bien. Le programme débutera à 17h. Et à 20h, ce sera au tour de Marie-Pierre Arthur de venir proposer ses chansons.

«Je vais faire huit tounes. Évidemment, vous allez réentendre les pièces que j'ai faites au Festival de la chanson. On sera trois sur scène, j'amène mon guitariste (et amoureux) Dany-Alexandre Ménard et ma violoncelliste Anaïs Constantin. C'est la deuxième fois que je vais jouer à la Maison de la culture. J'adore l'endroit. C'est intime, c'est chaleureux et c'est facile d'amener les gens dans notre bulle.»

Tous les détails dans notre édition de mercredi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer