Un don record pour un quart de siècle

Musicophonie a attiré bon nombre de spectateurs au... (photo Stéphanie Mantha)

Agrandir

Musicophonie a attiré bon nombre de spectateurs au Palace à l'occasion de ses deux spectacles de vendredi et samedi.

photo Stéphanie Mantha

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Étienne Fortin-Gauthier
La Voix de l'Est

(Granby) Depuis un quart de siècle, la troupe de Musicophonie célèbre la vie en rendant hommage au combat que livrent des milliers d'enfants québécois frappés par le cancer. L'événement a vu le jour après que le petit Louis-Philippe Janvier eut été diagnostiqué d'un cancer, qu'on disait alors incurable. Vingt-cinq ans plus tard, c'est plus vivant que jamais qu'il a animé les deux spectacles de Musicophonie qui ont permis d'amasser une somme record pour aider encore plus d'enfants à lutter contre la maladie.

«Nous avons amassé 45 000$, ce qui constitue notre plus gros don de l'histoire. L'argent servira à la construction de l'unité qui accueillera les enfants touchés par le cancer au CHUS. En vingt-cinq ans, nous avons amassé un grand total d'un demi-million de dollars grâce à la générosité des spectateurs de Musicophonie», se réjouissait hier Johanne Lussier, directrice artistique et vocale des deux spectacles et mère de Louis-Philippe Janvier.

Celui qui est maintenant âgé de 26 ans a mené d'une main de maître les deux spectacles présentés vendredi et samedi au Palace de Granby, insiste Mme Lussier. «Il n'avait qu'un an lorsque la Fondation Musicophonie a été créée. Il s'en est sorti et depuis, il participe à tous les spectacles. Le vingt-cinquième a brassé énormément de souvenirs. Je le revoyais à l'âge de deux ans lorsqu'il dansait sur scène et c'était vraiment un moment émouvant», souligne-t-elle.

Présent au tout premier spectacle, le présentateur Pierre Bruneau avait témoigné de sa solidarité en y lisant un texte émouvant, se rappelle l'organisatrice. Il venait alors de perdre son propre fils, arraché à la vie par le cancer. Cette fin de semaine, Pierre Bruneau s'est de nouveau arrêté à Granby pour renouveler son appui à la cause de Musicophonie, qui verse les fonds amassés lors des spectacles à la Fondation Charles-Bruneau.

Tous les détails dans notre édition de lundi

Abonnez-vous à La Voix de l'Est ou à LaVoixdelEstSurMonOrdi.ca

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer