Programme d'accélération de la croissance offert aux entreprises touristiques

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Dix entreprises touristiques pourront bénéficier de conseils d'experts... (Janick Marois, archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Dix entreprises touristiques pourront bénéficier de conseils d'experts grâce à la nouvelle mouture du Programme d'accélération de la croissance du CLD de Brome-Missisquoi, lancé la semaine dernière. Sur la photo, Rémi Jacques (à gauche) et Denis Beauchamp (à droite).

Janick Marois, archives La Voix de l'Est

Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

Les entreprises touristiques de Brome-Missisquoi emboîtent le pas aux entreprises industrielles: elles aussi pourront bénéficier de conseils d'experts grâce à la nouvelle mouture du Programme d'accélération de la croissance du CLD de Brome-Missisquoi, lancé la semaine dernière. La cohorte compte 10 entreprises issues de tous les secteurs: agrotourisme, hébergement, plein air et microbrasserie, entre autres.

«C'est une première cohorte bien représentative de ce qu'on retrouve au niveau du portrait des entreprises touristiques de Brome-Missisquoi», évalue Denis Beauchamp, directeur du développement économique au CLD de Brome-Missisquoi. Sans révéler le nom des participants, il précise qu'on retrouve autant des petites boîtes de trois employés que des compagnies majeures de plus de 300 employés.

Ces entreprises seront accompagnées pendant un an, ce qui représente 100 heures de formation réparties en 17 ateliers de durée variable. Certaines formations qui étaient destinées initialement aux entreprises industrielles demeurent, comme «Stratégie d'entreprises», donnée par Claude Dionne de la firme Dionne+Gagnon. D'autres s'adressent spécifiquement à l'industrie touristique, comme la formation en marketing que donnera Marc-Antoine Vachon, cotitulaire de la chaire de tourisme à l'École des sciences de la gestion de l'UQÀM, et la formation en médias sociaux préparée par le consultant Frédéric Gonzalo. Des formations en techniques de vente, en gestion des ressources humaines et en financement d'entreprises complètent le lot.

Collaboration

«Il se développe une belle complicité entre les participants. Ça devient un lieu de partage, un lieu d'échange», note Denis Beauchamp, qui revient sur le succès qu'a connu le programme en 2015. «Par exemple, on a deux microbrasseries. On pourrait penser qu'ils sont des compétiteurs, alors qu'au contraire, ils ont beaucoup plus d'éléments communs que d'éléments qui les différencient», ajoute-t-il. La Route des vins est un bon exemple d'une collaboration qui bénéficie à tous, indique le directeur du développement économique au CLD. Les 22 vignobles, dit-il, ont tout intérêt à collaborer ensemble sur certains aspects.

Aux formations énumérées plus tôt s'ajoutent 25 heures de «coaching» individuel afin que les notions apprises en groupe soient intégrées dans l'environnement particulier de chaque entreprise. «À la fin de chaque module de formation, un diagnostic sera posé en entreprise», explique Denis Beauchamp. Un mentor attitré de la Cellule de mentorat de Brome-Missisquoi se déplacera ensuite pour rencontrer l'entrepreneur dans son milieu de travail et élaborer un plan avec lui.

Le programme

Le Programme d'accélération de la croissance des entreprises touristiques de Brome-Missisquoi est financé par Emploi-Québec à 60 %. Les entreprises qui participent à la formation défraient 30 % des coûts totaux, qui incluent aussi les fonds propres du CLD. «On trouve que ça fait partie de notre mandat d'accompagner les entreprises dans leur croissance», fait remarquer Denis Beauchamp.

Seules les entreprises bien établies qui affichent un chiffre d'affaires en croissance sont admissibles au programme. «Pas quelqu'un à la retraite qui a un gîte à la maison, par exemple», mentionne Rémi Jacques, conseiller en développement touristique au CLD de Brome-Missisquoi. «L'objectif est de prendre des gens qui sont déjà champions et de les aider à s'élever plus loin encore», dit-il.

Les résultats du programme de 2015 destiné aux entreprises industrielles seront dévoilés lors du bilan final, cet automne. Ce bilan permettra de mesurer l'impact de la croissance des entreprises participantes sur leur chiffre d'affaires et le nombre d'emplois qui auront été créés. «On a eu un très beau retour au niveau des entreprises. À ce niveau-là, c'est un succès!», indique toutefois Rémi Jacques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer