Une distillerie dans la chaufferie?

Des promoteurs envisagent d'aménager une distillerie dans l'ancienne... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

Des promoteurs envisagent d'aménager une distillerie dans l'ancienne chaufferie du complexe Imperial Tobacco, a appris La Voix de l'Est.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) L'ancienne chaufferie du complexe de l'Imperial Tobacco, rue St-Jacques à Granby, pourrait revivre. Un groupe de promoteurs caresse le projet de transformer l'endroit en distillerie, a appris La Voix de l'Est.

« On est encore en négociation, mais on est très près d'une entente. Le bail pourrait même se signer cette semaine », a avancé mercredi le propriétaire de la bâtisse, Gérald Scott. 

Ce dernier tait pour le moment l'identité de ses interlocuteurs. À eux de faire leurs annonces au moment opportun, a-t-il dit. Par contre, il ne cache pas son enthousiasme de voir un tel projet se réaliser dans ce bâtiment centenaire, situé à un jet de pierre de l'immeuble qui abrite le restaurant l'Atelier d'Archibald. 

« Ça me plaît. C'est quelque chose à laquelle j'ai déjà songé. Mais à l'âge que j'ai, je n'ai pas l'énergie pour le faire », dit le propriétaire de l'endroit.

Selon M. Scott, l'emplacement est idéal pour ce type d'activité. Ses plafonds hauts par endroits sont parfaits pour l'installation de cuves, dit-il. « Je l'imagine déjà », lance-t-il. 

Ajouts au zonage

Des démarches sont par ailleurs en cours pour modifier le règlement de zonage de la Ville de façon à ajouter les usages industriels alimentaires, uniquement pour « les industries de préparation des fruits et des légumes, les industries de produits de boulangerie et de pâtisserie et les industries de boissons avec ou sans alcool », de même que les usages industriels artisanaux, sauf « pour les ateliers d'artisans de première transformation de métaux, d'ateliers d'usinage et d'ateliers d'artisans en usinage de produits métalliques », peut-on lire dans les documents du conseil municipal.

Un second projet de règlement a été adopté mardi soir, lors de la dernière séance du conseil municipal.

Dans l'éventualité où celui-ci ne fera pas l'objet d'une demande de registre par les personnes habiles à voter concernées, une version finale sera adoptée à la séance du 2 octobre puis transmis à la MRC en vue d'obtenir les certificats de conformité à la séance du 11 octobre, a laissé savoir l'urbaniste senior et chargé de projet au développement du territoire à la Ville, Dominique Desmet. 

Selon lui, l'usage industriel alimentaire a été limité à 600 mètres carrés, afin d'éviter que des industries de production alimentaire à grande échelle s'installent dans ce secteur.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer