Une pluie d'emplois dans la région

« Ça fait plusieurs années qu'on parle de difficultés... (Janick Marois, La Voix de l'Est)

Agrandir

« Ça fait plusieurs années qu'on parle de difficultés de recrutement, de rareté de main-d'oeuvre, de démographie et de départs à la retraite. On commence peut-être à frapper le mur. Plusieurs entreprises qu'on ne voit pas habituellement veulent être au Salon parce qu'elles vivent des difficultés », souligne la coordonnatrice du Salon, Sylvie Beauregard.

Janick Marois, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le Salon Priorité Emploi courtisera cette année les chercheurs d'emploi de la région montréalaise pour pallier aux difficultés de plus en plus criantes des entreprises de la région en matière de recrutement de main-d'oeuvre.

« C'est très difficile présentement de combler les postes. Sur Placement en ligne, il y a 820 emplois disponibles dans les régions de la Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi. Ça fait 12 ans qu'on organise le Salon et c'est une première de voir autant d'emplois disponibles sur le territoire, avant même les annonces (de l'événement) », a fait valoir mercredi en conférence de presse la coordonnatrice du Salon et directrice générale de la SOFIE, Sylvie Beauregard. 

Le 19e Salon Priorité Emploi se déroulera les 29 et 30 septembre prochains au Cégep de Granby. Un peu plus d'une cinquantaine d'entreprises seront sur place avec l'objectif de combler leurs besoins de personnel. Comme les places sont limitées, les entrepreneurs sont invités à s'inscrire le plus tôt possible. La logistique pourrait d'ailleurs être un peu plus compliquée cette année, alors que l'intérêt des entrepreneurs est plus grand, croit Mme Beauregard. 

« Ça fait plusieurs années qu'on parle de difficultés de recrutement, de rareté de main-d'oeuvre, de démographie et de départs à la retraite. On commence peut-être à frapper le mur. Plusieurs entreprises qu'on ne voit pas habituellement veulent être au Salon parce qu'elles vivent des difficultés », souligne la coordonnatrice. 

Promotion accrue

Bon an mal an, le Salon Priorité Emploi attire autour de 1000, 1100 chercheurs d'emploi. La promotion était habituellement effectuée dans la grande région, incluant celle de Sherbrooke. Mais cette année, le comité organisateur a décidé d'informer aussi les chercheurs d'emploi de la grande région montréalaise du dynamisme économique local. 

En septembre, deux autobus de Limocar qui effectuent les trajets Sherbrooke-Montréal, ainsi que Bromont-Montréal, seront habillés aux couleurs du Salon, a souligné la directrice intérimaire du bureau de Services Québec de Granby et du Centre local d'emploi de Brome-Missisquoi, Sonya Paquet.

Entre autres initiatives : un cahier spécial portant sur l'événement publié par La Voix de l'Est, partenaire du Salon, profitera d'une distribution spéciale à Chambly, Saint-Jean-sur-Richelieu et Marieville. Une infolettre diffusée par Jobboom auprès de 650 000 personnes à la grandeur du Québec favorisera aussi le rayonnement du Salon. 

Phénomène réel

Avec une croissance de 300 % depuis près de 10 ans et un investissement de six millions en cours (voir autre texte en p.5), l'entreprise Belt-Tech est sur une lancée, mais le recrutement de personnel demeure une préoccupation pour le président de l'entreprise, Robert Bélanger, qui a accepté la présidence d'honneur de l'événement. 

« La rareté de la main-d'oeuvre est un phénomène réel », lance-t-il.

Belt-Tech est entre autres à la recherche d'opérateurs, de mécaniciens tisserands, de superviseurs. L'avantage du Salon, fait valoir Robert Bélanger, est qu'il permet de rencontrer les candidats et de découvrir leurs compétences.

Près de 1000 emplois devraient être offerts les 29 et 30 septembre prochains, estime Sylvie Beauregard. Les chercheurs d'emplois qui le souhaitent pourront profiter, lors du Salon, de l'accompagnement des équipes du SEMO et des Services de perfectionnement 3000 pour inscrire leur CV sur le site de Placement en ligne.

La communauté d'affaires, elle, est conviée à assister à un déjeuner-conférence le 14 septembre sous le thème « La gestion de la sous-performance et les employés difficiles », animé par Me Alexis Charpentier. L'activité aura lieu au Centre d'interprétation de la nature du lac Boivin, au coût de 30 $ par personne. 

Le Salon aura lieu le vendredi 29 septembre de 10 h à 17 h et le samedi 30 septembre de 9 h à 12 h 30, au Cégep de Granby, 235, rue Saint-Jacques. Plus d'informations sur le Salon peuvent être consultées au www.salonemploigranby.com.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer