Un partenaire d'envergure pour KINESIQ

Cette fois-ci, un KINÉ-SIM a été installé dans... (fournie)

Agrandir

Cette fois-ci, un KINÉ-SIM a été installé dans une clinique de réadaptation du groupe Korian, un réseau de maisons de retraite médicalisées et de cliniques spécialisées établi en France, en Allemagne, en Belgique et en Italie.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) La demande pour le KINÉ-SIM, l'appareil de réadaptation et de stimulation des capacités motrices développé par la PME granbyenne KINESIQ, ne cesse de croître. L'entreprise vient tout juste d'annoncer un nouveau partenaire à l'international.

Cette fois-ci, un KINÉ-SIM a été installé dans une clinique de réadaptation du groupe Korian et de son Institut du Bien Vieillir. Le vaste réseau de maisons de retraite médicalisées, de cliniques spécialisées, de résidences services, de soins et d'hospitalisation à domicile compte près de 72 000 lits dans ses 715 établissements et est établi en France, en Allemagne, en Belgique et en Italie. 

Ce faisant, il s'agit du partenaire européen le plus important à avoir signé une entente avec KINESIQ, qui avait annoncé en avril une collaboration avec l'Institut Robert Merle d'Aubigné, également en France. Et compte tenu de la taille du groupe Korian, le potentiel de croissance pour l'entreprise née au CITIG est plus qu'intéressant, souligne son président, Lukas Dufault. « Pour l'instant, on parle d'un essai, mais si ça se passe bien, on pourrait le déployer à travers le réseau », indique l'homme d'affaires, qui qualifie de « belle opportunité » l'arrivée du KINÉ-SIM au sein du plus grand joueur européen dans le domaine de la réadaptation.

« Ce partenariat est une réalisation importante dans notre plan d'affaires et témoigne de l'intérêt envers notre technologie. Nous croyons fortement au potentiel d'avenir de notre entreprise et continuons à travailler en ce sens » a ajouté M. Dufault, qui promet d'autres annonces dans les semaines à venir.

En mars, au Québec, le KINÉ-SIM a fait son entrée dans deux résidences pour personnes âgées du Groupe Maurice, dans le cadre d'un projet-pilote visant à doter les trente établissements de la chaîne de l'appareil. L'entreprise granbyenne avait également annoncé un partenariat avec Neuro-Concept, une clinique montréalaise de neuroréadaptation, qui devenait le premier établissement du genre à adopter le KINÉ-SIM. L'appareil est aussi disponible depuis le début du mois à la clinique Action Sport Physio de Vaudreuil.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer