SODEB: un nouveau nid pour poursuivre l'ascension

Le directeur général de la SODEB, Charles Lambert,... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Le directeur général de la SODEB, Charles Lambert, a présenté mardi en compagnie de la présidente de l'organisation et mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, le bilan et les orientations pour les années à venir.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est

(Bromont) La Société de développement économique de Bromont (SODEB) a présenté les grandes lignes de son orientation stratégique ainsi que ses principales réalisations de la dernière année, mardi. L'organisation a profité de l'occasion pour confirmer qu'elle emménagera le 29 mars dans l'ancien incubateur technologique, boulevard de l'Innovation.

Microélectronique, fabrication de pointe et aéronautique. Voici les trois principaux secteurs d'activité sur lesquels mise la SODEB pour permettre à la municipalité de poursuivre sur sa lancée.

 « Bromont a déjà une place de choix dans l'industrie technologique et on a développé des stratégies pour demeurer les leaders dans les créneaux d'avenir », a indiqué en entrevue le directeur général de l'organisation, Charles Lambert. 

En ce sens, le « bras économique » de Bromont veut surfer sur la vague de l'Internet des objets (Internet of things). « De plus en plus de produits de la vie quotidienne sont connectés. On peut penser aux cellulaires, aux voitures et aux frigos avec écrans tactiles branchés sur le Web, a cité le DG en exemples. On aimerait bien attirer des entreprises qui oeuvrent dans ce créneau. »

Une des opportunités pour que se concrétise cet objectif sera de participer au Sensor Expo, une foire consacrée à cette sphère qui aura lieu à San Jose en Californie, du 27 au 29 juin. « On veut prendre part à des événements pour avoir une bonne visibilité auprès des entreprises. Teledyne Dalsa aura un kiosque là-bas et le C2MI (centre de recherche en microélectronique) y sera aussi. À trois, on aura une force de frappe importante pour représenter Bromont. »

Amalgame

Outre les multinationales, la SODEB veut également courtiser des PME florissantes ainsi que des entreprises en démarrage, communément appelées « startups ». Il s'agit là d'un des objectifs du plan stratégique quinquennal (2017-2021) que vient d'adopter l'organisation. 

Les approches en ce sens ont par ailleurs porté leurs fruits au cours des derniers mois. En plus de l'annonce de GE Aviation de créer une centaine d'emplois à son usine de Bromont au cours des prochaines années, La Voix de l'Est a récemment dévoilé que Zénith Altitude, une jeune entreprise spécialisée dans l'ingénierie aéronautique, venait de lancer ses activités sur le vaste site de la rue du Ciel. De plus, Boreas, un autre startup oeuvrant dans les technologies de pointe, vient de démarrer ses activités dans les locaux du C2MI mardi, a indiqué M. Lambert. 

« C'est un chercheur de l'Université Harvard qui a développé une technologie pour laquelle il a la propriété intellectuelle, a-t-il mentionné. Il connaît la réputation de notre parc scientifique et il a décidé de s'établir à Bromont. »

Question de propulser les entreprises innovantes à un autre niveau, la SODEB a conclu un partenariat avec le Centre national de recherches du Canada (CNRC). Comme l'a révélé le journal, un conseiller en technologie industrielle de l'organisation s'est installé il y a quelques semaines dans les locaux de l'ancien incubateur industriel, où emménagera le « bras économique » de Bromont. 

Rappelons par ailleurs que l'immeuble abritant actuellement la SODEB, au coeur du Vieux-Village rue Shefford, doit être démoli dans le cadre du projet de place publique.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer