Nouveau partenariat pour KINESIQ

Neuro-Concept sera à même d'étudier les effets du... (courtoisie KINESIQ)

Agrandir

Neuro-Concept sera à même d'étudier les effets du KINÉ-SIM sur certaines pathologies neurologiques.

courtoisie KINESIQ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) KINESIQ a trouvé un nouveau partenaire en Neuro-Concept, une clinique montréalaise de neuroréadaptation. Cette dernière devient ainsi le premier établissement du genre à adopter le KINÉ-SIM, l'appareil conçu par l'entreprise granbyenne.

Visant un conditionnement physique adapté aux handicaps de sa clientèle, Neuro-Concept utilise, entre autres, l'assistance robotique à la marche pour aider ses patients, adultes et enfants, aux prises avec les conséquences d'affections du système nerveux et locomoteur.

Le KINÉ-SIM, un exerciseur simulant plusieurs activités de la vie de tous les jours tout en travaillant l'équilibre, les réflexes et la force des membres inférieurs de ceux qui l'utilisent, répond donc en tous points aux objectifs de la clinique. «Les innovations technologiques permettent d'aller plus loin en réadaptation neurologique et sont des outils complémentaires pour les thérapeutes. L'appareil d'exercice de KINESIQ nous permettra de répondre aux besoins de notre clientèle en lui offrant de nouveaux traitements adaptés et d'appuyer nos recherches cliniques», ont indiqué par communiqué les fondatrices de Neuro-Concept, Murielle Grangeon et Cindy Gauthier.

Donnant-donnant

En contrepartie, l'équipe de recherche de la clinique sera à même d'étudier les effets du KINÉ-SIM sur certaines pathologies neurologiques. Les spécialistes pourront également contribuer à la création de nouveaux exercices sur l'appareil, afin de bonifier le produit.

«Nous sommes très fiers de cette avancée dans notre déploiement commercial. Il s'agit d'un appareil unique qui améliorera la qualité des soins et en abaissera le coût. C'est le résultat de plusieurs années de recherches sur les besoins des personnes fragilisées et sur l'apport possible de la technologie à leur vie quotidienne. Nous sommes très heureux de pouvoir bénéficier de l'expertise de l'équipe de Neuro-Concept, laquelle nous permettra d'élargir notre champ d'action», a déclaré Lukas Dufault, président de KINESIQ.

Rappelons qu'il y a deux semaines, KINESIQ a annoncé que deux résidences pour aînés du Groupe Maurice- avaient acquis le KINÉ-SIM pour leur clientèle dans le cadre d'un projet-pilote de trois mois. Si les résultats sont concluants, l'appareil pourra être utilisé dans la trentaine d'établissements de l'entreprise.

À la fin de février, l'entreprise a reçu du gouvernement fédéral une aide financière remboursable de 100 000 $ pour l'aider à faire connaître ses technologies et pour développer ses produits. Un coup de pouce qui s'ajoute aux autres partenariats développés par KINESIQ dans le cadre d'une ronde de financement totalisant 1,2 million de dollars. D'autres partenariats, notamment au Canada et en Europe, pourraient par ailleurs être annoncés en 2017, avait-on laissé entendre.

Une dizaine d'emplois devrait être créée au cours de l'année.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer