Une aide remboursable de 200 000 $ pour Super Décapant

Le député fédéral de Shefford, Pierre Breton, et... (Christophe Boisseau-Dion)

Agrandir

Le député fédéral de Shefford, Pierre Breton, et le propriétaire de Super Décapant, Sébastien Plourde.

Christophe Boisseau-Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Granby) Pour poursuivre son essor, l'entreprise granbyenne Super Décapant pourra compter sur une aide gouvernementale de 200 000 $.

Annoncé vendredi matin par le député libéral de Shefford Pierre Breton, ce prêt sans intérêt remboursable sur cinq ans est remis à Super Décapant dans le cadre du programme Développement économique Canada pour les régions du Québec.

« Une entreprise qui a des idées de grandeur, on aime ça ! », a salué le politicien, en rappelant notamment le prix « Conquérant-­fournisseur » décerné à la compagnie en 2013 par l'Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction.

Fondée à Saint-Pie en 1979, et achetée par Sébastien Plourde en 2003, Super Décapant a déménagé ses pénates à Granby en 2015. Sous l'impulsion de son nouveau propriétaire, l'entreprise a pris de l'ampleur au point de distribuer ses produits décapants dans presque toutes les bannières de quincaillerie au Canada. L'équipe travaille actuellement à percer le marché américain. 

Aux travaux d'agrandissement déjà complétés à son usine de la rue du Luxembourg s'ajoute la deuxième phase axée sur l'automatisation de sa production. Cet appui du ministère de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique - 200 000 $ sur un investissement total de 815 000 $ - permettra de doter l'usine de convoyeurs, de robots et d'un équipement de scellage automatisé des contenants. Un plus grand bassin a aussi été ajouté­ aux installations. 

« C'était censé se faire en 2017 et se terminer en 2018, mais on a pu le faire plus rapidement. On veut maintenant développer de nouveaux produits », a laissé savoir M. Plourde. Selon lui, ces améliorations permettront à l'entreprise de quintupler sa production, qui s'élève actuellement à 1600 litres de décapant par jour. 

Super Décapant compte sept employés et opère sur un quart de travail, quatre jours par semaine. 

La phase de modernisation en cours devrait être achevée en mars prochain. Mais Sébastien Plourde rêve déjà à la troisième phase : ajouter, d'ici deux ans, 50 000 pieds carrés à son usine pour y greffer un centre de distribution.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer