Changement d'actionnaires chez Ezeflow

Changements au sein de l'actionnariat d'Ezeflow. L'entreprise granbyenne... (Alain Dion)

Agrandir

Changements au sein de l'actionnariat d'Ezeflow. L'entreprise granbyenne est désormais la propriété de Pierre Latendresse, actuel PDG, ainsi que du groupe américain Allied.

Alain Dion

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Changements au sein de l'actionnariat d'Ezeflow. Fruit d'une récente transaction, l'actuel président-directeur général, Pierre Latendresse, et le groupe américain Allied sont désormais les nouveaux propriétaires de l'entreprise granbyenne, spécialisée dans la fabrication de raccords de tuyauterie de grandes dimensions.

« C'est une consolidation qui nous permet d'assurer l'avenir et la croissance de l'entreprise », a expliqué M. Latendresse en entrevue à La Voix de l'Est. Celui-ci n'a toutefois pas voulu préciser la nouvelle répartition des actions. 

Dans le cadre de cette transaction, le frère de Pierre Latendresse­, Jacques, a ainsi vendu ses parts. Même chose pour la Caisse de dépôt et placement du Québec­ et un employé américain du Groupe Ezeflow qui avait une participation minoritaire dans l'entreprise. 

« C'est le cours normal des choses. Il y avait une volonté de ces gens-là de vendre », a souligné le PDG. Selon lui, son frère, avec qui il a déjà partagé la présidence d'Ezeflow, était toujours membre du comité exécutif de l'entreprise, mais il ne participait plus aux activités quotidiennes. 

Nouveau copropriétaire de l'entreprise, le Groupe Allied est déjà un des plus gros distributeurs des produits d'Ezeflow sur la planète. Il fabrique aussi des produits du même type en Italie, souligne Pierre Latendresse. « L'achat du groupe Ezeflow est complémentaire à leur propre production », fait-il valoir. 

La transaction survenue la semaine dernière ne changera rien aux activités courantes de l'entreprise qui emploie 325 personnes, dont 210 à Granby. « Ça demeure la même structure d'exécution. Je suis le CEO. Le bureau chef est à Granby. Il n'y a rien qui change par rapport à ça. Le groupe (Ezeflow) est une entité à part entière du Groupe Allied, dont je suis actionnaire avec le propriétaire du groupe Allied, à Houston. Des investissements vont aussi sûrement suivre à terme pour augmenter nos parts de marché », relève M. Latendresse. 

Bien rempli 

Ezeflow fabrique des systèmes de tuyauterie élaborés, de fortes épaisseurs et de grandes dimensions, qui résistent à la pression, à la corrosion et à l'abrasion, explique Pierre Latendresse. « Tout ce qui est lié à la production, à la transformation et au transport des énergies fossiles, c'est notre marché­ », dit-il. 

Les raccords de tuyauterie d'Ezeflow­ sont ainsi présents notamment dans les pipelines et les centrales nucléaires d'Amérique du Nord. Si le projet d'oléoduc Énergie­ Est devait aller de l'avant, cela serait d'ailleurs synonyme de très bonnes nouvelles pour l'entreprise de Granby­, relève le PDG. 

« On n'est pas dans une industrie populaire. Mais si ce n'est pas nous qui le faisons au Canada, ça sera les Asiatiques ou les Européens », fait-il valoir. 

Le carnet de commandes d'Ezeflow­ est actuellement à ce point rempli que Pierre Latendresse est déjà en mesure d'affirmer que les années 2017 et 2018 devraient être très bonnes. « Avec cette alliance, on devient peut-être le plus gros manufacturier de raccords pour les pipelines­ au monde », affirme-t-il. 

Ezeflow a acquis une usine au nord de Pittsburgh, aux États-Unis, en 2011. Deux ans plus tard, elle s'est portée acquéreuse d'une autre usine, mais cette fois-ci près d'Édimbourg, en Écosse. L'entreprise a aussi un entrepôt à Houston­ et des points de vente à Abou Dhabi au Moyen-Orient ainsi qu'à Calgary, dans l'Ouest canadien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer