L.B. Maple Treat s'enracine aux États-Unis

Éric Côté croit que la transaction devrait avoir... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Éric Côté croit que la transaction devrait avoir des effets positifs des deux côtés de la frontière, y compris pour l'usine de Granby.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Sous la houlette de nouveaux propriétaires depuis quelques mois, L.B. Maple Treat a fait l'acquisition d'une usine d'embouteillage et de transformation de sirop d'érable implantée au Vermont, aux États-Unis. Une transaction qui permettra à l'entreprise granbyenne de poursuivre sa croissance au sud de la frontière, a affirmé le vice-président aux opérations, Éric Côté.

«C'est un investissement important pour le consortium, mais... (Alain Dion, La Voix de l'Est) - image 1.0

Agrandir

«C'est un investissement important pour le consortium, mais ça va nous permettre de consolider notre position sur le marché américain», dit Éric Côté, vice-président aux opérations, au sujet de la récente acquisition de L.B. Maple Treat au Vermont.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Selon lui, l'entreprise acquise, Highland Sugarworks, est «considérée comme un fleuron de l'industrie acéricole au Vermont». La PME américaine compte une trentaine d'employés qui s'ajoutent ainsi aux 90 personnes à l'emploi de L.B. Maple Treat. Environ 75 d'entre eux oeuvrent à l'usine du boulevard Industriel à Granby, tandis que les autres travaillent aux entrepôts de l'entreprise à Vancouver, en Colombie-Britannique, ainsi qu'en Beauce.

La transaction, dont le montant demeure confidentiel, n'était pas planifiée de longue date. L'opportunité s'est simplement présentée, explique Éric Côté. «Disons qu'il y a un fit naturel entre les deux entreprises, une belle complémentarité de produits. C'est un investissement important pour le consortium, mais ça va nous permettre de consolider notre position sur le marché américain», précise-t-il.

Le vice-président opérations croit par ailleurs que la transaction devrait avoir des effets positifs des deux côtés de la frontière, y compris pour l'usine de Granby. Les deux entreprises, qui n'étaient pas en concurrence directe, pourront ainsi compléter leurs gammes de produits respectives en unissant leurs forces, ce qui devrait leur permettre d'atteindre de nouveaux marchés.

Création d'emplois

Dans la foulée, des emplois pourraient en outre être créés, estime Éric Côté. «On pense que ça va avoir pour effet de grossir les volumes. Et qui dit volume supplémentaire dit création d'emplois. Mais ce n'est pas pour tout de suite. C'est avec la synergie qu'on va réussir à augmenter les parts de marché, à augmenter les ventes. Mais de façon indirecte, veut, veut pas, ça va augmenter les emplois», calcule le vice-président aux opérations.

Selon lui, les ex-propriétaires d'Highland Sugarworks demeureront impliqués dans l'entreprise.

À Granby, L.B. Maple Treat a changé de mains en février 2016 alors qu'elle a été acquise par un consortium québécois composé de la Corporation financière Champlain, de Fondaction et de HDG, le holding financier de Daniel Gauthier, cofondateur du Cirque du Soleil.

L'entreprise granbyenne est dorénavant présidée par l'ancien président des Rôtisseries St-Hubert, Daniel Cousineau.

Parmi les plus importants embouteilleurs et distributeurs de sirop d'érable au monde, L.B. Maple Treat est moins présente au Québec. Ses produits sont plutôt distribués aux quatre coins du monde. Les exportations vers les États-Unis ou à l'international représentent 85 % du chiffre d'affaires de l'entreprise, note M. Côté.

Autre bonne nouvelle pour l'entreprise: les employés de l'usine de Granby ont accepté le mois dernier - dans une proportion de 96 % - de renouveler sans tarder leur convention collective, alors qu'elle ne venait à échéance que dans un an.

«On a renouvelé pour six ans de plus. Avec l'année qui restait à la convention, on a donc une paix syndicale pour les sept prochaines années», se réjouit le vice-président opérations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer