Petite école du Mont: la nouveauté au programme !

Un vent de renouveau a soufflé sur La... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Un vent de renouveau a soufflé sur La petite école du Mont à Granby. La Clinique 0-17 s'y est installée au terme d'un été de travaux qui a permis l'agrandissement de l'immeuble de la rue Robitaille. Sur la photo, Lysanne Dion, copropriétaire de la Clinique 0-17, de même que Brigitte Sénécal et Stéphanie Leboeuf, propriétaires de La petite école du Mont.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Un vent de renouveau a soufflé sur La petite école du Mont à Granby, qui célèbre son dixième anniversaire cette année. D'importants travaux ont été réalisés depuis la mi-juin pour rénover et agrandir l'endroit. Ce faisant, la Clinique 0-17, spécialisée dans les soins pédiatriques, y a déménagé ses pénates et élargi son offre de services.

Une équipe composée de deux psychologues, une ergothérapeute, une orthophoniste, deux psychoéducatrices, une éducatrice spécialisée et une travailleuse sociale loge désormais sous le même toit que La petite école du Mont, une prématernelle privée pour les enfants de deux à cinq ans.

La Clinique 0-17, propriété de Lysanne Dion et de Kim Houle, avait pignon sur rue à Bromont jusqu'à tout récemment et offrait des services plus réduits. Mais les deux associées ont vu une opportunité de croissance à leur déménagement. «Pour nous, c'est un beau tremplin pour démarrer une clinique multidisciplinaire», a expliqué mardi Mme Dion.

D'autant plus, qu'il n'y a pas à Granby, selon elle, une clinique semblable qui regroupe autant de spécialistes axés sur les soins pédiatriques.

La petite école et la Clinique 0-17 pourront certes collaborer, mais la clinique mise aussi sur son emplacement stratégique - près de quatre écoles et d'un secteur en plein développement - pour élargir sa clientèle, avance Lysanne Dion.

Investissement important

Les deux propriétaires de la petite école, Brigitte Sénécal et Stéphanie Leboeuf, souhaitaient depuis un moment diversifier leurs activités au niveau de la petite enfance, a fait valoir Mme Sénécal. «Beau hasard», dit-elle, les enfants d'au moins quatre de leurs nouvelles voisines de la Clinique 0-17 ont fréquenté leur établissement.

Les deux femmes d'affaires ont investi 200 000$ dans l'aventure pour rénover et agrandir l'immeuble qu'elles occupent, rue Robitaille, situé à un jet de pierre de la propriété du Mont-Sacré-Coeur. Elles ont aussi profité des travaux pour rapatrier les installations de La petite bougeotte, un mini gym, qui se trouvaient au complexe Artopex, où elles louaient un espace. Un local de théâtre a en outre été aménagé.

Au total, l'agrandissement s'est traduit par l'ajout de 750 pieds carrés sur deux étages. Les bureaux de la Clinique 0-17 occupent l'étage de la nouvelle annexe, tandis que La petite école du Mont profite de l'espace accru au sous-sol.

Les travaux ne se traduisent pas par des embauches à la petite école ou par un nombre supérieur d'inscriptions. L'équipe de la Petite école, composée de 12 éducatrices, demeure la même. Et le nombre d'enfants accueillis annuellement aussi, soit une centaine.

«On veut continuer à s'amuser, mais avec plus», dit Brigitte Sénécal. «Plus on offre de variétés, plus on suscite de champs d'intérêt», ajoute Stéphanie Leboeuf. L'endroit mise sur ses locaux aux vocations différentes pour se différencier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer