Haltes gourmandes: pour déguster la Haute-Yamaska

Pour découvrir les 33 entreprises membres du réseau... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Pour découvrir les 33 entreprises membres du réseau des Haltes gourmandes de la Haute-Yamaska, les amateurs de produits d'ici pourront notamment consulter ce dépliant interactif.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est

(Sainte-Cécile-de-Milton) La Haute-Yamaska se positionne pour la première fois au plan agrotouristique, en mettant en place un vaste réseau de haltes gourmandes sur son territoire. Elles sont 33, prêtes à accueillir les visiteurs et à leur faire découvrir ce qu'elles ont de mieux à offrir: des produits gourmands.

Au cours des dernières années, plusieurs producteurs de la région ont mis de l'avant la vente directe en kiosque, de nouvelles cultures sont apparues - camerise, sureau, argousier, cassis, poire - et de nouveaux produits dérivés ont été créés à partir de ces petits fruits. Tout cela a contribué à modifier le paysage agroalimentaire de la Haute-Yamaska.

«La région disposait de plusieurs points forts avant de se lancer dans ce projet», a fait remarquer Sylvie Vandal, commissaire au développement touristique de Commerce Tourisme Granby_région, mercredi matin, lors du lancement du réseau aux Vergers de la Colline à Sainte-Cécile-de-Milton.

Dans l'air depuis un moment, l'idée a reçu un accueil enthousiaste des entreprises agroalimentaires. «Sur les 45 ou 46 approchées, 33 ont accepté. Je n'en revenais pas. J'étais tellement contente», confie Mme Vandal.

Évalué à environ 125 000$, ce projet a nécessité la participation financière du Pacte rural de la Haute-Yamaska, de Commerce Tourisme Granby_région, de la MRC de la Haute-Yamaska, du Fonds de développement de l'offre touristique des Cantons-de-l'Est et de l'UPA.

Le maire de Sainte-Cécile et préfet suppléant de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin, a rappelé que l'image d'une région dépend des gens qui la développent. «La Haute-Yamaska est en pleine effervescence, été comme hiver. Les haltes gourmandes, c'est un formidable outil de promotion auprès des excursionnistes.»

Les participants ont tous accepté de verser 600$ et de s'engager dans l'aventure pour deux ans. En échange, ils profiteront d'une belle visibilité, tant sur les réseaux sociaux que sur le Web. Ils apparaissent également sur un dépliant interactif et coloré présentant la liste des «occasions» agrotouristiques de la région, par période de l'année, par endroit et par producteur.

Cet outil ludique, Samuel Gosselin, conseiller en développement de la ruralité à la MRC Haute-Yamaska, espère que les gens le «mettront sur le frigo» et le consulteront à l'année.

Affichage directionnel

La conseillère municipale de Granby et présidente de Commerce Tourisme Granby_région, Julie Bourdon, a par ailleurs annoncé que les membres du réseau des Haltes gourmandes du territoire de Granby allaient pouvoir utiliser l'affichage directionnel pour se faire voir. Et ce, même si le règlement de la Ville interdit ce type d'affichage. «Le conseil a accepté de faire un pas de plus dans le projet», a affirmé Mme Bourdon. Reste cependant à déterminer comment cet affichage se fera. L'installation de l'affiche sera à la charge des entreprises, dit-on.

Tellement pique-nique

Dès les 18 et 19 juin, les gens pourront découvrir quelques haltes gourmandes de la région, en participant à l'événement Tellement pique-nique. Durant ce week-end, L'Argouseraie Quénébro de Roxton Pond, la Ferme Héritage Miner de Granby, l'École du 3e rang de Saint-Joachim-de-Shefford et Les Vergers de la Colline de Sainte-Cécile-de-Milton proposeront des boîtes à lunch concoctées avec des produits de la région, à déguster directement sur leur site.

Il sera possible de pique-niquer de 11 h à 15 h. Les Vergers de la Colline étireront le plaisir le samedi de 17 h à 21 h avec un chansonnier.

Pour profiter de ce concept - pourquoi pas pour la fête des Pères? -, il suffit de consulter le www.tourismegranby.com afin de réserver votre menu auprès du producteur de votre choix.

Mieux se connaître

Pour Robert Perras de l'Argouseraie Quénébro à Roxton Pond, joindre le réseau des Haltes gourmandes allait de soi. «C'est un avantage pour tout le monde. Ça permet de faire connaître nos produits. Même entre nous, on se connaissait plus ou moins. J'ai découvert récemment des asperges et des pleurotes incroyables, des vins et des cidres délicieux. On est tombés en bas de notre chaise en goûtant ça. On ne savait même pas qu'il y avait ça chez nous!»

M. Perras se réjouit d'ailleurs du maillage qui se fait naturellement entre les producteurs. Ainsi, un visiteur qui fait un arrêt chez Quénébro repart avec des suggestions d'étapes dans d'autres haltes gourmandes de la Haute-Yamaska. Et vice-versa.

Pour découvrir les 33 haltes gourmandes de la région, les citoyens peuvent consulter la page Granby Tellement Terroir sur Facebook ou se procurer le dépliant/calendrier du réseau. Le site Web www.granby-tellement-terroir.com - présentement en construction - permettra également de mieux connaître les produits, les producteurs et l'emplacement des points de vente.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer