Des chauffeurs de taxi manifesteront à Montréal lundi

«On va montrer au gouvernement à quel point... (Archives La Presse)

Agrandir

«On va montrer au gouvernement à quel point on est capable de se mobiliser», a prévenu le porte-parole syndical des chauffeurs de taxi.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Une manifestation rassemblant des chauffeurs de taxi de toute la province se tiendra lundi matin sur le site du Grand Prix du Canada, sur l'île Notre-Dame, à Montréal.

Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM-Métallos) - qui représente 4000 membres de l'industrie - souhaite ainsi faire pression sur le gouvernement pour que le projet de loi 100 sur les services de transport par taxi soit adopté d'ici la fin de la session parlementaire, prévue pour vendredi.

En entrevue avec La Presse Canadienne, le porte-parole syndical Benoit Jugand accuse la Coalition avenir Québec de faire de «l'obstruction parlementaire» afin de retarder l'adoption du projet de loi, qui devrait signer la fin des activités d'Uber dans la province.

Selon M. Jugand, le chef de la CAQ François Legault se vautre dans l'opportunisme politique en tendant la main aux jeunes libéraux qui ont ouvertement dénoncé le «manque de vision» du gouvernement Couillard dans le dossier Uber.

«Il y aura seulement une personne à blâmer si le projet de loi n'est pas adopté d'ici la fin de la semaine et ce sera M. Legault», tranche le porte-parole syndical.

Si cela devait survenir, l'été sera «très chaud» dans la province, prédit M. Jugand, rappelant les fortes capacités de mobilisation du regroupement syndical.

«On ne se laissera pas faire, ça, c'est certain, mentionne-t-il. Et on n'attendra pas un autre trois à six mois avant d'avoir peut-être une loi qui sera adoptée.»

Face à «l'urgence de la situation», un Front commun des taxis a d'ailleurs été créé.

Un avant-goût de sa force de mobilisation sera donné dès lundi matin, alors que tous les chauffeurs de taxis et de limousines qui ne font pas de transport adapté ont été conviés à manifester leur insatisfaction à l'entrée du Casino de Montréal.

«On va montrer au gouvernement à quel point on est capable de se mobiliser», a prévenu M. Jugand.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer