À la rencontre d'industriels français

Patrick St-Laurent, directeur général de Granby Industriel, souligne... (Archives La Voix de l'Est)

Agrandir

Patrick St-Laurent, directeur général de Granby Industriel, souligne que le maire Bonin profitera de son passage en sol européen à la fin mai pour visiter une entreprise française qui étudie la faisabilité de s'implanter à Granby.

Archives La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-France Létourneau
La Voix de l'Est

(Granby) Le maire de Granby, Pascal Bonin, profitera de son passage en sol européen à la fin mai, alors qu'il participera à la deuxième mission des Villes intelligentes, pour faire un saut en France. Le but: poursuivre les démarches de séduction amorcée par Granby Industriel au cours des derniers mois auprès d'une entreprise française, intéressée à s'implanter au Québec.

Le conseil municipal, réuni en séance extraordinaire cette semaine, a accordé un budget de 3000 $ au maire pour cette «mission industrielle».

Selon le directeur général de Granby Industriel, Patrick St-Laurent, les dirigeants de l'entreprise française, dont l'identité demeure confidentielle pour le moment, étaient de passage au Québec le mois dernier. Outre à Granby, ils ont sondé le terrain dans trois autres villes. À ce jour, il n'y aurait toutefois plus que deux villes sur les rangs, dont Granby.

Lors de leur séjour dans la région, les entrepreneurs français ont visité, avec l'équipe de Granby Industriel, le parc industriel ainsi que la ville. Ils ont aussi rencontré le maire Bonin. Une rencontre fructueuse, selon Patrick St-Laurent. Le maire a été invité à visiter leurs installations lors de son passage en Europe.

C'est donc ce qu'il fera. Le maire prolongera ainsi son séjour de quelques jours. Une économie au niveau des frais de transport sera réalisée, est-il souligné dans le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie.

Patrick St-Laurent croit que la visite du maire Bonin auprès de l'entreprise française offrira ainsi un avantage à Granby. «En France, les politiciens sont inaccessibles. Ça a une grande importance pour eux de rencontrer le maire. Il va bonifier les démarches que nous avons réalisées auprès de cette entreprise», dit-il.

Important

Cette visite est d'autant plus à propos que les industriels français devraient être de retour au Québec dans quelques semaines pour évaluer leurs options, souligneM. St-Laurent.

Selon le directeur général de Granby Industriel, ce projet d'implantation en est un d'importance, car l'entreprise pourrait être appelée à prendre de l'ampleur au fil du temps sur le continent nord-américain.

Appelé à commenter sa visite industrielle en France, le maire Bonin a préféré se faire discret.

Dans le cadre de la mission des Villes intelligentes, organisée par les Événements les Affaires, Pascal Bonin se rendra notamment à Helsinki et à Tampere en Finlande, à Copenhague au Danemark ainsi qu'à Amsterdam aux Pays-Bas.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer