La microbrasserie Le Grimoire à la conquête du monde

« On va avoir de l'ouvrage ! »... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

« On va avoir de l'ouvrage ! » a lancé à la blague Steve Dancause, copropriétaire avec son frère Sébastien (à droite) et Mario Lapointe (au centre).

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Élise Faucher
La Voix de l'Est

(Granby) États-Unis, Europe, Asie : la microbrasserie Le Grimoire compte bien conquérir le marché international avec sa «Fabrique de bière», inaugurée mercredi à Granby. Ses nouvelles installations lui permettent de devenir la microbrasserie ayant la plus grande capacité de production au Québec.

«On va avoir de l'ouvrage !» a lancé à la blague Steve Dancause, copropriétaire avec son frère Sébastien et Mario Lapointe.

Sept fois plus grande que leur micro-brasserie du centre-ville, la Fabrique de bière permettra de brasser 65 000 hectolitres par année.

Une augmentation qui était devenue nécessaire afin de répondre à la demande croissante, comme le précise Steve Dancause.

«On avait deux choix : soit grandir et évoluer, soit rester comme ça. On a choisi le grandir».

Le nombre d'employés de l'entreprise passera également de 25 à 35 au cours des prochains mois.

Du garage... à l'international

Le trio de propriétaires est fier du chemin parcouru depuis le début de ses activités. Sébastien Dancause s'en souvient. «On a commencé dans mon garage, c'était vraiment petit. On n'aurait jamais pensé se rendre ici après 12 ans».

Avec l'acquisition de l'immeuble, en juillet dernier, venait également celle d'un «brewhouse» complet pour augmenter la capacité de production de 1000 litres à 7000 litres. «Ça nous permet de brasser une fois. Avec des plus petits fermenteurs, il faudrait brasser trois fois», a précisé Steve Dancause.

L'investissement de plus de trois millions de dollars permettra aux proprios du Grimoire d'augmenter le nombre de ventes à l'international. Ils misent particulièrement sur l'Irlande pour développer le marché européen à l'extérieur de la France, où leurs bières sont déjà vendues depuis deux ans et demi. Une «mission commerciale» est également en cours en Corée du Sud.

Cours de brassage

Actuellement, l'usine est en période de tests. Si tout se passe comme prévu, la production industrielle devrait débuter la semaine prochaine. La Fabrique de bière offrira également des cours de brassage à partir du mois de juin, ainsi que tout le matériel nécessaire pour l'amateur désireux de brasser sa propre bière artisanale. Des visites avec dégustation seront organisées dès l'automne.

Les activités au bar Le Grimoire demeurent inchangées. C'est d'ailleurs dans le sous-sol de l'établissement que continueront de s'élaborer les nouvelles recettes de bières. «Avant, on rushait tellement qu'on n'avait pas le temps de se concentrer sur les recettes», dit Steve Dancause.

L'embouteilleuse du Grimoire permet de produire 400 bouteilles à l'heure. À la nouvelle usine, on parle plutôt de 1500 bouteilles. Un rythme d'opération qui pourrait aller ultimement jusqu'à 18 000 bouteilles à l'heure.

«L'an prochain», laisse tomber Sébastien Dancause, confiant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer