Concours «Moi j'coop»: cinq projets récompensés

Grâce à la bourse de 10 000 $ reçue, Partage... (Alain Dion, La Voix de l'Est)

Agrandir

Grâce à la bourse de 10 000 $ reçue, Partage Notre-Dame  souhaite développer une clinique médicale de proximité à même ses locaux pour offrir des soins de santé gratuits à sa clientèle vulnérable, et souvent orpheline. Sur la photo: Stéphanie Lapointe, Julie Rivet et Linda Ross.

Alain Dion, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Ève Martel
La Voix de l'Est

(Granby) La Caisse Desjardins de Granby - Haute-Yamaska a fait des heureux, mardi soir. Les gagnants du 3e concours «Moi j'coop» ont été dévoilés au terme de l'assemblée générale annuelle des membres de la coopérative. Comme l'an dernier, 30 000$ en bourses ont été offerts à des initiatives communautaires locales.

La sélection des projets gagnants s'est effectuée en trois étapes. D'abord, un jury a sélectionné six des onze projets ayant été soumis au concours. Les organismes semi-finalistes ont ensuite eu tout le mois de mars pour tenter d'amasser le plus grand nombre de votes possible sur Facebook. Les internautes pouvaient voter pour le projet de leur choix une fois par jour.

«Ça a été tous les jours durant le mois de mars, autant sur ma page personnelle que sur celle de l'Auberge. Il fallait inviter les amis, les contacts à voter pour nous encourager», explique le directeur général de l'Auberge Sous mon toit, Derek Tremblay.

En tout, 7800 votes ont été compilés durant la période de votation, soit près de 3000 de plus par rapport à l'an dernier. «On est très contents», note Danielle Picard, conseillère au développement corporatif de la Caisse.

Rénovation et création

Les projets ayant cumulé le plus grand nombre de votes figurent parmi les lauréats, mais un jury composé des membres a aussi attribué des prix coup de coeur. Ainsi, l'Auberge sous mon toit et La Maison Soutien aux aidants ont toutes deux remporté une bourse de 2500$.

Dans le premier cas, les sous seront investis dans la rénovation de la cuisine de l'organisme, qui recevra plusieurs bourses pour parvenir à ses fins. Les travaux sont prévus en juin.

De son côté, la Maison Soutien aux aidants pourra mettre en branle un projet de Journal créatif, qui vise à faciliter l'expression des émotions et la découverte de soi à travers l'art. «Ce seront des ateliers de huit rencontres offerts à l'aidant et à son proche, explique la directrice générale Gabrielle Champagne. À travers le dessin, l'écriture et le bricolage, par exemple, on peut arriver à exprimer des émotions qu'on arrive plus difficilement à extérioriser par la parole.» Le tout devrait être offert cet automne.

Aider le corps et l'esprit

Les grands gagnants du concours sont cependant Partage Notre-Dame et la Société Alzheimer de Granby, qui ont empoché mardi des bourses de 10 000$ chacun.

Un prix qui sera fort utile pour développer une clinique médicale de proximité à même Partage Notre-Dame, qui souhaite offrir des soins de santé gratuits à sa clientèle vulnérable, et souvent orpheline. «Certaines personnes connaissent des difficultés dans la vie et n'ont pas nécessairement les moyens pour aller attendre à l'urgence, en plus de ne pas avoir de médecin de famille», explique la coordonnatrice Julie Rivet.

La clinique leur permettrait d'obtenir des suivis auprès d'un généraliste, qui serait aussi apte à renouveler leurs prescriptions. Le principal défi de l'organisme pour l'instant sera de trouver un médecin qui acceptera de rencontrer sa clientèle.

La Société Alzheimer de Granby utilisera pour sa part la bourse pour acquérir la licence d'un logiciel qui stimulera les habiletés cognitives des personnes souffrant d'Alzheimer. Cela aura pour effet de retarder l'évolution de la maladie et de maintenir les capacités des gens, soutient la directrice générale, Julie Desgranges. Résultat, ces patients pourraient demeurer autonomes beaucoup plus longtemps.

Cinq ordinateurs portables seront aussi achetés pour offrir plus de flexibilité au programme. «Par exemple, si notre local habituel n'est pas disponible, on pourra se déplacer avec les ordinateurs», illustre Mme Desgranges.

Une bourse de 5000$ a enfin été octroyée au projet Mécano-vélo du Centre régional intégré de formation, qui vise à mettre en place un atelier de réparation et d'entretien de bicyclettes pour les étudiants du programme travail-études. La somme reçue permettra d'acheter les outils nécessaires, indique Pascal Girard, porteur du projet, mais d'autres sources de financement pourraient bonifier au projet. Celui-ci bénéficiera également d'un bon coup de pouce d'autres départements, notamment ceux de soudure et de menuiserie, qui fabriqueront des supports à vélo et des tables qui seront utilisés dans le cadre de l'atelier. «On va ouvrir un volet jeune entrepreneuriat à partir de ça», précise l'enseignant.

Chapeauté par Solidarité ethnique régionale de la Yamaska, le sixième projet en lice, qui visait à offrir de la formation interactive aux immigrants fraîchement arrivés dans la région, est reparti bredouille.

Étant donné le succès du concours, qui est propre à la Caisse Desjardins de Granby - Haute-Yamaska, il ne serait pas étonnant que l'initiative soit reprise par d'autres caisses populaires, souligne Mme Picard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer