Rotoplast achète en Ontario

Le président de Rotoplast, Sébastien Daudelin, en compagnie... (fournie)

Agrandir

Le président de Rotoplast, Sébastien Daudelin, en compagnie du vice-président au développement des affaires, Mathieu Arsenault.

fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jérôme Roy
La Voix de l'Est

(East-Farnham) Une entreprise d'East-Farnham met la main sur une compagnie ontarienne. Spécialisée dans le moulage par rotation du plastic, Rotoplast a annoncé mardi avoir acheté une compagnie similaire à la sienne: Aco Container Systems.

Alors que Rotoplast agit surtout à titre de sous-traitant industriel, Aco Container Systems fabrique ses propres produits. Pour Mathieu Arsenault, vice-président au développement des affaires de la compagnie, il s'agissait d'une opportunité d'affaire permettant de diversifier ses activités.

«C'est le même procédé de moulage de plastique et de moulage par rotation, mais ce sont des marchés qui sont différents.»

Il précise que les deux usines vont rester indépendantes, mais qu'il sera possible de créer une synergie entre elles.

«Déjà, j'ai des opportunités de moulage en sous-traitance qu'ils ne prenaient pas et qu'ils nous réfèrent maintenant. Moi, à l'inverse, j'avais des demandes pour des réservoirs en petite quantité pour lesquels ça ne valait pas la peine de développer un moule personnalisé pour le client. Donc on va faire de la vente croisée.»

Ainsi, aucun poste n'a été aboli dans la transaction et Mathieu Arsenault confie qu'il aimerait même voir le nombre d'employés augmenter éventuellement. Rotoplast en compte une quarantaine à son usine d'East-Farnham et une trentaine à celle de Pickering, en Ontario. Il rapporte d'ailleurs que la nouvelle a été accueillie très favorablement là-bas.

«Ç'a été très bien reçu parce que pour eux, ç'a été un vent de renouveau. On n'est plus jeunes, mais ça fait quand même dix ans qu'on a racheté Rotoplast, donc on est un peu comme la nouvelle génération d'entrepreneurs. [...] Le système de gestion est différent.»

Long processus d'acquisition

Cependant, M. Arsenault n'a pas voulu révéler le montant de la transaction. Sans entrer dans les détails, il a expliqué que le processus d'acquisition a pris «plusieurs semaines, voire des mois». Il juge qu'il s'agit d'un délai normal, que tout s'est bien déroulé et qualifie le processus d'enrichissant.

«C'est juste que nous, on a l'habitude de bien faire les choses et pour bien faire les choses, il faut que tu prennes le temps de le faire. Ça s'est bien passé»

D'après lui, l'achat d'Aco Container Systems constitue donc une très bonne nouvelle pour l'entreprise basée à East-Farnham.

«En étant plus gros, on va être capable de passer à travers de plus grandes tempêtes. Donc ça peut amener une stabilité économique pour l'usine ici d'avoir une entreprise qui est plus d'envergure», résume le vice-président de Rotoplast.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer