Saint-Césaire: le IGA Fafard change de mains

Marcel Gaouette, Chantal Therrien et Jasen Gaouette sont... (Julie Catudal, La Voix de l'Est)

Agrandir

Marcel Gaouette, Chantal Therrien et Jasen Gaouette sont les nouveaux propriétaires du supermarché IGA de Saint-Césaire.

Julie Catudal, La Voix de l'Est

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cynthia Laflamme
La Voix de l'Est

(Saint-Césaire) Le IGA Fafard, à Saint-Césaire, est passé aux mains de la famille Gaouette, ce week-end. Dimanche, celle-ci est entrée officiellement dans son nouveau supermarché pour en faire l'inventaire.

Cette acquisition représente un certain retour aux sources pour la famille. «Je suis fébrile, on a hâte, c'est une belle acquisition, a commenté en entrevue samedi Jasen Gaouette, copropriétaire avec Marcel Gaouette et Chantal Therrien. C'est un beau magasin, une belle ville. À la base, on vient de Coaticook, de Magog. On vient de régions agricoles. Le premier IGA qu'on a acheté est à Valcourt, on est quand même habitués dans ce marché-là. C'est une petite ville où tout le monde se connaît.»

Déjà propriétaire du IGA de la rue Évangéline, à Granby, la famille se trouve en mode acquisition, ajoute-t-il. Ce nouveau supermarché dans ses actifs lui permettra d'avoir «deux boss dans deux places différentes».

Et que le personnel soit rassuré. «C'est officiel, j'ai besoin de tous les employés qui sont là, fait savoir M. Gaouette. Je n'ai aucune raison de faire des mises à pied. Ce que je veux, c'est augmenter le chiffre d'affaires. En augmentant, j'ai besoin de plus d'employés. Je ne rentre pas là avec un couperet, une brique et un fanal.»

Le IGA Gaouette de Granby se démarque par l'espace réservé aux bières de microbrasserie et aux produits du terroir. Le visage de celui de Saint-Césaire changera-t-il pour incorporer ces éléments?

«J'aurais tendance à te répondre "demande à un cheval s'il veut de l'avoine", lance Jasen Gaouette. Le frigidaire à bières à Granby, c'est mon trip, c'est ce que j'aime. La bière de microbrasserie fait partie de moi. Le directeur qu'on a engagé pour Granby est un gars qui connaît les microbrasseries. Une chose importante, c'est que ce thinking-là reste à Granby. Je ne sais pas ce qui est fait actuellement à St-Césaire, mais c'est sûr qu'il va y avoir de la bière de microbrasserie. Même chose pour les produits du terroir, le cidre de la région, et les vins québécois - du moins, je l'espère bien avec le projet de loi 88.»

Rappelons que le projet sur le développement de l'industrie des boissons alcoolisées artisanales permettrait aux viniculteurs du Québec de vendre en épicerie. M. Gaouette avait défendu le mémoire de l'Association des détaillants alimentaires du Québec, avec d'autres représentants, devant la Commission des finances publiques.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer