Airbnb permet désormais de réserver un logement à Cuba

Airbnb gère la présentation des logements, les réservations et... (Archives La Presse)

Agrandir

Airbnb gère la présentation des logements, les réservations et les paiements de voyageurs désirant loger dans des maisons privées plutôt que dans des hôtels.

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Michael Weissenstein
Associated Press
La Havane

Le service de réservation de logements en ligne Airbnb permet désormais aux voyageurs d'à travers le monde de réserver des séjours dans des maisons privées à Cuba après que l'entreprise basée à San Francisco eut reçu une autorisation spéciale de l'administration Obama, dimanche.

Airbnb est la première entreprise américaine majeure à faire son entrée à Cuba depuis que les présidents Barack Obama et Raul Casto ont annoncé la réconciliation des deux pays, le 17 décembre 2014. Le service en ligne gère la présentation des logements, les réservations et les paiements de voyageurs désirant loger dans des maisons privées plutôt que dans des hôtels.

Cuba est devenu un marché à croissance rapide alors qu'environ 4000 logements ont été ajoutés au site au cours de la dernière année.

Airbnb permettait aux voyageurs américains d'utiliser ses services à Cuba grâce à une exception relativement limitée durant l'embargo commercial des États-Unis, qui a duré un demi-siècle. L'autorisation permet maintenant à Airbnb d'offrir un service complet pour les voyageurs qui recherchent une alternative aux hôtels gérés par l'État.

Entente historique

La nouvelle autorisation décernée à Airbnb a été annoncée à l'aube d'un voyage historique de trois jours de Barack Obama à Cuba et quelques heures après que la chaîne américaine Starwood Hotels eut annoncé qu'elle avait signé une entente pour la gestion de trois hôtels cubains.

Elle est ainsi devenue la première chaîne hôtelière américaine à s'installer à Cuba depuis que Fidel Castro a pris le pouvoir en 1959 et décidé que les hôtels de l'île seraient des propriétés de l'État. Airbnb a précisé que les voyageurs pourraient commencer à réserver des logements à Cuba dès le 2 avril.

Tous les hôtels de Cuba sont gérés par des agences gouvernementales et plusieurs sont connus pour leur piètre service et leur infrastructure vétuste. Des chaînes hôtelières étrangères opèrent certains des plus gros et luxueux hôtels de l'île, qui fonctionnent à pleine capacité depuis l'annonce de la réconciliation. Le nombre de visiteurs a augmenté de près de 20 pour cent dans la dernière année.

Plusieurs sites Internet permettent déjà aux voyageurs de réserver des logements privés à Cuba, mais aucun ne s'est imposé comme étant un joueur dominant. Les voyageurs éprouvent des problèmes à obtenir des réservations garanties et à faire des paiements par voie électronique. Airbnb se présente comme étant la solution à ces problèmes à Cuba.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer