L'Impériale vend ses stations Esso à 5 groupes

L'Impériale a dit, mardi, avoir conclu des ententes... (Chris Gordaneer, CNW Group)

Agrandir

L'Impériale a dit, mardi, avoir conclu des ententes avec cinq distributeurs de carburant du Canada, qui mèneront à la vente de 497 stations-service au détail Esso.

Chris Gordaneer, CNW Group

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La Pétrolière Impériale vend les stations-service dont elle est toujours propriétaire aux distributeurs de la marque Esso, dont Alimentation Couche-Tard et Harnois Groupe pétrolier, pour la somme de 2,8 milliards $.

L'Impériale a dit, mardi, avoir conclu des ententes avec cinq distributeurs de carburant du Canada, qui mèneront à la vente de 497 stations-service au détail Esso.

Couche-Tard (TSX:ATD.B) a indiqué qu'elle ferait l'acquisition de 279 magasins d'accommodation offrant du carburant sous la marque Esso. De ces sites, 229 sont situés en Ontario - dont la majorité se trouvent dans la grande région métropolitaine de Toronto - et 50 sont situés au Québec, soit dans la grande région métropolitaine de Montréal et sur la rive sud de Montréal.

L'entente de Couche-Tard, par l'entremise de ses filiales en propriété exclusive Mac's Convenience Stores inc. et Couche-Tard inc., inclut également 13 lots vacants et deux sites d'exploitants indépendants, ainsi qu'une entente d'approvisionnement à long terme pour du carburant de marque Esso.

Couche-Tard a fait état d'un prix d'environ 1,7 milliard $, et affirmé que la clôture de la transaction était prévue d'ici six mois. L'acquisition sera financée à même les liquidités disponibles et les facilités de crédit existantes de Couche-Tard.

Le distributeur québécois Harnois Groupe pétrolier se porte acquéreur de 36 sites Esso sur les territoires de Québec et Montréal. Harnois Groupe pétrolier (HGP), distributeur de marque au détail Esso depuis 2004, n'a pas précisé le montant de la transaction, mardi.

7- Eleven Canada achètera les emplacements situés en Alberta et en Colombie-Britannique, Parkland Fuel en achètera en Saskatchewan et au Manitoba, et Wilson Fuel deviendra propriétaire des stations de la Nouvelle-Écosse et de Terre-Neuve-et-Labrador.

«Fortes perspectives de croissance»

Le président et chef de la direction de l'Impériale, Rich Kruger, a dit croire que «ces partenariats représentaient la meilleure avenue afin que l'Impériale puisse poursuivre sa croissance dans le marché canadien de la commercialisation de carburants qui est extrêmement compétitif».

M. Kruger a ajouté dans le communiqué, transmis mardi après la clôture des marchés boursiers, que la marque Esso occupait une position de premier plan au pays, faisant valoir le réseau de distributeurs et des «fortes perspectives de croissance».

Jean Bernier, président du groupe carburants et opérations nord-est chez Couche-Tard, a parlé par communiqué de sites «situés dans des zones urbaines clés et dans deux marchés en solide croissance».

Environ les deux tiers des 1700 stations Esso à travers le Canada ont été exploitées par des grossistes depuis environ 15 ans, et les stations restantes devraient suivre le même modèle en vertu de la transaction.

Les ententes devraient être conclues vers la fin de l'année 2016, a indiqué l'Impériale (TSX:IMO), dont le propriétaire majoritaire est le géant américain ExxonMobil.

Les dépanneurs Marché Express poursuivront leurs activités dans certaines stations-service du réseau Esso et seront sous la gouverne de Parkland Fuel.

Les programmes de marketing et de fidélisation Esso poursuivront leurs activités sans changement, a indiqué l'Impériale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer