Pharmacie: Valeant doit mettre de l'ordre dans ses livres

Le groupe pharmaceutique canadien Valeant doit mettre de... (123RF.com)

Agrandir

Le groupe pharmaceutique canadien Valeant doit mettre de l'ordre dans ses comptes avant de publier ses résultats trimestriels, rapporte lundi le Wall Street Journal.

123RF.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le groupe pharmaceutique canadien Valeant, qui a perdu 65% de sa valeur en Bourse en six mois, doit mettre de l'ordre dans ses comptes avant de publier ses résultats trimestriels, au plus tard la semaine prochaine, rapporte lundi le Wall Street Journal.

Valeant «doit probablement recalculer quelques-uns de ses précédents résultats financiers en raison de ce qui a été découvert lors d'une enquête interne», écrit le quotidien financier sur son site internet, citant des sources proches du dossier.

L'entreprise établie à Montréal avait formé un comité spécial fin octobre chargé d'éclaircir «les allégations» à propos de ses liens avec le distributeur américain de médicaments Philidor.

Cette mesure avait été décidée en raison du rapport explosif d'un courtier spécialisé sur les activités spéculatives, Citron Research, affirmant que Valeant comptabilisait dans ses ventes des médicaments non vendus, et seulement stockés par son associé Philidor.

«En raison des liens extrêmement proches de Valeant avec le distributeur en question, il pourrait être nécessaire de procéder à un décompte différent des ventes», explique le Wall Street Journal.

Valeant a jusqu'à la semaine prochaine pour présenter ses résultats pour le quatrième trimestre 2015 et pour l'ensemble de l'année dernière.

Avant même la publication de l'article du quotidien new-yorkais, le groupe pharmaceutique avait dévissé en Bourse lundi, pour la seconde séance d'affilée, plombé par un rapport d'analyste apportant du crédit aux allégations de manipulation comptable entre Valeant et son distributeur.

Le titre de Valeant a chuté de 10,68% à 75,91 dollars lundi à Wall Street, après avoir déjà reculé de 9,7% vendredi. Dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street lundi soir, la société canadienne perdait encore 6%.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer